• 75

    -Est-ce que ca va ? Tu commences a devenir blanche ...
    -J'ai envie de vomir, j'ai la tête qui tourne ... mais ça devrait aller ...
    -On va faire une petite pause ... fit Axel.
    -Non, je veux la suite !
    -Regarde ... c'est toi.
    J'ouvris les yeux. Il tenait devant moi, l'un des deux gros livres ouvert. C'était un album photo. Je voyais une petite fille aux yeux et aux cheveux bleu, semblablent aux miens sourire, faire des bisous baveux (je ris), grimper aux arbres, jouer à la princesse, serrer fort un Axel plus jeune dans ces bras ... sa me paraisser à la fois étrange et nostalgique.
    -J'y pense, Axel ...
    -Oui ?
    -Tu m'as dit que ton pouvoir était celui de manier l'espace-temps ?
    -Jusqu'a une certaine limite, oui.
    -Tu pourrais arrêter le temps d'une personne ?
    -Je pense que oui. Ce sera assez difficile mais pas impossible. Je suis une sorte de cale-temps. Pourquoi ?
    -J'aurais besoin de ton aide pour aider une amie ... mais pour l'instant je veux savoir la vérité ! dis-je en tournant une autre page de l'album.
    D'autres photos me représentant avec mes frères et ma soeur, mon père et ma mère. Je souriais, pleuré, boudé ... j'avais l'air d'être tellement expressive à cette époque. En bas à droite, la dernière photo avant de tourner la page, attira mon attention. Je me voyais, assise sur une branche en haut d'un arbre. J'étais habillé de la combinaison des jeunes chasseurs en formation grise foncé. Assise de profil, les yeux dans le vague, j'avais l'air de pensée profondément à quelque chose de sérieux.
    Je leva les yeux vers Axel.
    Il me scrutait mon visage avec attention.
    -Tu m'expliques ?
    Il hocha la tête, tout en se passant une main dans les cheveux :
    -Cette photo, hein ... ? L'idée de l'album photo vient de Papa. Maman et lui prennaient des photos de toi de temps en temps. Celle la ... c'est moi qui l'es prise. Tu avais huit ans à ce moment là ... ta formation de chasseuse était terminer. Le conseil t'avait confier ta première mission. Tu venais de la finir et tu étais rentré pour te doucher avant d'aller faire ton rapport au conseil ... je devais sortir aussi faire quelque chose et je t'ai trouvé comme sa sur l'arbre du jardin. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai voulu prendre ce moment en photo ... et j'ai toujours regretter de ne rien avoir remarquer ce jour là ...
    Il baissa la tête, mais j'eu le temps de voir une larme coulé.
    Le voir aussi sentimental me faisait toujours aussi bizarre. Pour moi, il était Mr Glaçon qui ne laisse paraître qu'une poker face.
    -Axel ... ça va ?
    -Oui ... murmura t'il en séchant ces larmes avec ces manches. C'est juste ... assez dur a raconté ... si j'avais remarquer ... si je t'avais posé ne serait ce qu'une question ce jour là ... ça n'aurait peut être pas finit comme ça ...
    -Raconte moi, Axel ! S'il te plaît ! Je ...
    -Non, ne dis rien ! s'exclama t'il en me coupant la parole. Je dois te le raconter quoi qu'il arrive ... Damien n'a pas tenu sa promesse, je ne peux plus tenir la mienne. Je t'aime beaucoup trop pour ça, Aria.
    Lorsqu'il prononça mon prénom, je sentis son affection pour moi. C'était la première fois que je m'en rendais compte.
    Quelqu'un frappa à la porte d'entré de la bibliothéque et entra.
    -Ton va bien, ma chérie ?
    Vesna s'approcha de moi et mis sa main fraîche sur mon front.
    -Oui ... j'ai un peu la tête qui tourne et des nausées mais ça va ...
    Elle haussa un sourcil et vit l'expression d'Axel.
    Je vis de la compassion sur son visage.
    -Tu as besoin d'aide pour finir ou tu penses pouvoir le faire ?
    -Je ... je dois le faire. Mais c'est dur ...
    -Je sais pulli meum. Sache que pour le moment elle se protége inconsciemment pour ne pas tomber dans la folie. Tu peux lui raconter sans qu'elle s'en rapelle, ne t'en fais pas.
    -Merci tante Vesna ...
    Elle hocha la tête, apparement satisfaite.
    -Mes petits, si vous avez besoin de moi ou de mon soulmate, n'hésitez pas !
    Elle partie sans entendre notre réponse.
    -Elle s'inquiéte pour nous ... dis-je à voix haute.
    -Oui et non ... répondit Axel.
    Je lui lança un regard interrogateur. Il fixait son portable et l'écran de son ordinateur.
    -La situation dehors est devenu critique. Les chasseurs traques les vampires, les gnomes et les ghouls se rentrent dedans en ce moment même ... on ne sait pas encore la raison exacte. Certains chasseurs commence a retourné leurs vestes et te cherche pour le compte de ces ******** de créatures !
    Il commença a juré et insulté plusieurs races et personnes dont le nom me paraissait familier.
    -C'est autant le chaos que sa dehors ?
    -Oui. Les humains viennent d'être mis au courant qu'une bande de terroriste a pris une maison en otage. La ville est bouclé et les civiles en sécurité ... bien. Les victimes ... zut, c'est plus que ce qui était prévu ...
    Il continua son monologue un bon moment, tout en me mettant au courant de ce qui se passait dehors.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique