• Sujet n°1

    Voici le premier sujet, l'introduction d'histoire, dont vous devez écrire et imaginer la suite ♪ bonne chance~

     Le sujet : Je suis une sorcière. Une sorciere de salem aimant tous les villageois des alentours.

    Je m'y connais bien en plantes et je peux faire toutes sortes de potions ; aussi bien de guérison

    que de poison. J'ai 15 ans et suis orpheline. J'ai un caractere doux et je n'aime pas causer de tort

    à autrui, en somme, j'adore rendre service ! Mais voilà qu'un jour, le roi du pays voisin a entendu

    parler de moi et m'a demandé de faire une potion de guérison pour son fils. Or, ce roi, je le hais !

    C'est à cause de lui, il y a de cela 14 ans les gens ont fait une chasse aux sorciers(ères) et que mes parents

    sont morts ! Que dois-je faire ?


  • Commentaires

    1
    SuzukiYatsumi
    Mardi 16 Juin 2015 à 17:57

    Je met donc a réfléchir assez longtemps, deux heures pour être précise. Ma désition était la suvante: j'irai sauvé son fils comme sa il aura un meilleur regard sur nous autres sorcières. Je pris donc un sac que je remplis de différent ingredient pour différente position, une fois le sac plein et ma tenu correcte je me mis donc en route vers le palais du roi. Je croisa plusieurs personne que je connaisais, les saluant au passage mais sens m'arrêter bien sûr car ma mission était de sauvé le fils du roi. Après plusieurs heures de route j'arriva enfin dans le palais. Il était grand et extrèmement bien garder, normal c'était la ou vivait la famille royal. Les gardes me laissèrent passer car le roi avait évidement annoncé ma venu. Je fus acceuillie pars le roi en personne qui s'enpressa de m'expliquer la suituation, son fils, avait fais une chute de cheval et suite a cella c'était mis a faire des malaise régulièrement.

    2
    paprikays
    Mardi 16 Juin 2015 à 23:56

    Je retourne sa lettre de fond en comble, mais rien n'y fait : Il ne me laisse pas le choix.
    Je ne peux cependant pas laisser son crime impuni : Je vais le tromper et lui donner une potion de poison et tuer son fils ! Il connaîtra alors la souffrance que j'ai endurée jusqu'alors.

    Je pars alors à la recherche des ingrédients nécéssaire dans la forêt non loin du village. Des champignons, des vers et de la fourrure de taupe. Bien.
    Un doute me vint alors. Dois-je réellement devenir une tueuse, et m'abaisser à son niveau ? Ou dois-je accomplir ma vengeance ?
    Non, je ne dois pas douter. Je pris alors les ingrédients ainsi que quelques potions d'autodéfence, s'il s'agirait d'un piège tendu par le Roi.

    Après une demi-journée de marche, me voici à son chateau. Il est gardé par des soldats, qui me laissent passer grâce à la lettre qui me fut envoyée.
    Je le rencontre alors, au pied du lit de son fils, rouge de fièvre. Il me raconta l'histoire et je lui dis, le plus naturellement du monde, que j'allais l'aider.
    Je pris alors les ingrédients afin de confectionner la potion. Sous ses yeux, je créé la potion, sans qu'il ne se doute de quelque chose. Une fois fini, je le préviens que la potion risque de mettre du temps avant d'agir, afin de me laisser m'échapper.

    Après lui avoir fait ingérer le poison, je le salua et il me récompensa d'une bourse d'or. Je pars alors du chateau, prit mes affaires du village et je m'enfuis d'ici !

    3
    Xahael
    Mercredi 17 Juin 2015 à 00:30

    À l'appelle de sa Majesté le Roi, je décida de prendre audience afin d'obtenir plus d'informations sur le cas de son fils. Certes, il a tué mes parents mais j'étais trop jeune quand cela est arrivé pour ressentir une once de haine ou de dégoût puis, pourquoi les erreurs de son père devrait lui tomber dessus ? Et il serait suicidaire de m'attaquer au roi. Il me prit donc sur le coup et m'expliqua que, suite à une morsure d'une créature inconnue, son fils a été affecté par une maladie, inconnue elle aussi mais semblant très dangereux. Suite à cette nouvelle, je marchanda avec sa Sainteté pour obtenir une plus grande récompense et pour qu'il me fournisse tout le matériel nécéssaire. Cela pris plusieurs heures à tout préparer, à réunir tout les matériaux que je pourrais avoir besoin : plantes, fioles, aiguilles, parchemins et un tas d'autres choses. 

    Le Roi m'amena jusqu'à la chambre du jeune Prince et je conseilla à sa majesté de bien vouloir rester à l'extérieur de la chambre au cas ou cette maladie est contagieuse. Je me rendis donc seul dans la chambre du Prince et j'inspecta les lieux. C'était une grande chambre mais quelque peu vide avec en son centre, un grand lit, tout en soie, ou se reposa le jeune homme de haut rang. Je m'approcha, posa les affaires à côté puis examina la morsure. C'était une morsure de alghul. Une créature qui, normalement, vie dans les marais, c'était anormal qu'un créature comme celle-là s'approche vers un lieu urbain mais je n'y prêtais pas plus attention, je devais guérir le Prince. Je prépara donc plusieurs potions, et lui fait ingurgiter dès fini et les autres que je donna au Roi, une fois sorti de la chambre du Prince lui expliquant ce qu'il devait faire. Après avoir pris ma récompense, je me dirigea vers la sortie mais des gardes m'arrêtèrent. Inquiète, pensant à un piège, je recula sur le coup. Et, une personne, bien habillé, sûrement un noble, s'approcha de moi et engagea la conversation... 

    4
    Aki
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 18:39

    C'est ainsi que je me rendit au chateau du roi, en chemin je passer mon temps à me demander quel décision prendre : aider le roi qui m'a pris mes parents ? ou faire ce que je croit juste et sauver cette enfant?


    cruel décision à prendre... 


    Je me demander ce que mes parents ferais à ma place mais alors que j'apperçois le chateau une idée mes venu et mon choix été fait.


    Me voilà à présent devant le roi et reine, je sentie le regard froid et plein de haine de la reine sur moi mais je n'y prête aucune intention alors que je parle au roi.


    - Mon seigneur je viens à votre demande pour vous apporter mon aide !


    - Merci de ton aide précieuse , si tu parviens a sauver le prince je suis près a me montré très généreux avec toi je te le promet !


    - Je ferait tout ce qui est en mon pouvoir majesté.


    Je rejoint alors la salle qui servais au medecin du roi , il m'a laisser carte blanche pour éllaboré un potion capable de sauver son fils mais je dois faire vite car le temps presse.


    Deux jours et trois nuits plus tard ma potion est prète je suis épuisé mais je court en direction de la chambre du prince avec le roi et la reine sur les talons, une fois arrivé dans la chambre je me place au chevet du prince c'es alors que le medecin de la famille royale arrive et cris -" Majesté je vous conjure de ne pas laisser cette sorcière approcher le prince je peux le soigner ! "


    - Silence ! s'écria le roi en direction de son medecin. " Tu a laisser passer ta chance de le sauver ! "


    Il me fit un signe d'approbation et c'est alors que je m'approcha du prince et que je lui est donner la potion a boire et d'un trait !, quelques jours plus tard le prince aller mieux et arriver même a ce lever, c'est alors que le roi me convonca afin de tenir ça promesse et ainsi me récompenssé.


    - Parle sorcière que veut-tu donc ? 


    - Majesté je ne veut rien ! je n'est fait que ce qu'il fallait faire.


    - Tu fait preuve d'une grande bontés, le royaume et moi même avons une dêtte enver toi.


    Je repartie donc en direction de mon village enfin d'y reprendre le court de ma vie et l'aissa la famille royale avec le soulagement de voir leur fils enfin guerrie,mais pour combien de termps ?


    Après 2 nuits le prince fut pris d'une forte fièvre et se retrouver recouvers de pustules, son teint était d'un bleu pâle et semblé pouvoir mourir à tout moment.


    Le prince mourra après 3 jours et 4 nuits d'agonnie, le roi et la reine l'entendé hurlé à la mort pendant tout ce temps et la reine ne l'a pas supporté... elle s'est éteinte de jours après la mort de son fils laissant un roi seul et dans une profonde tristesse, ainsi il n'avais plus la force ni la volonté de s'occuper des affaire de son royaume.


    C'est ainsi que moi je suis partie du royaume le coeur léger et le sourire au lèvre heureuse d'avoir venger la mort de mes parents.

    5
    Ananas52000
    Vendredi 16 Juillet 2021 à 19:54
    Ananas52000

    Je met longtemps avant de prendre ma décision mais ma nature m'empêche de recourir à la vengeance bien que j'en ai extrêmement envie. Le fils du roi est innocent, il n'a rien a voir avec le meurtre de toutes les sorcières innocentes ! Au début, je voulais en profiter pour me venger du roi tout en guérissant le prince. Mais je suis incapable de m'imaginer tuer quelqu'un, même avec du poison. Je ne veux pas avoir du sang sur les mains… Et il y a aussi le fait que la boucle de la haine ne serait pas rompue si je le faisait. Moi, je me vengerait du roi mais le prince voudrait en faire de même avec moi. La solution de tuer aussi le prince n'est même pas envisageable car il est innocent. Par contre, je pense que je peux demander au roi un dédommagement public pour les sorcières tuées lors de la fête d'Halloween d'il y a 14 ans. Evidemment, ce serait à la place de la récompense promise, comme ça, tout le monde sera content. 

    Je décide donc d'envoyer une lettre au roi en lui écrivant ceci:

    Votre majesté,

    Je suis d'accord pour soigner le prince, votre fils. Seulement, il faudra me préparer des ingrédients spéciaux que je déterminerais lorsque j'aurais examiné votre fils. 

    En se qui concerne la récompense de 100 000 joyaux, je n'en veux pas. Tout ce que je veux, c'est un dédommagement public aux sorcières innocentes tuées il y a 14 ans. En tant que sorcière, je désapprouve l'action de la sorcière qui a empoisonnée votre femme, la reine. Mais je ne suis pas d'accord avec la décision que vous avez prise ce jour-là, bien que je comprenne votre état d'esprit du moment. Toutes les sorcières que vous avez fait tuer étaient innocentes, nous avions déjà condamné la coupable en la brulant sur un bucher. 

    Ce n'était pas à vous de vous en charger  car c'était une histoire entre sorcière, c'était les lois des sorcières qui avaient été enfreintes. J'espère que vous n'êtes pas vexé de ses paroles car ce n'est pas là mon intention. Je voulais juste vous faire prendre conscience de l'injustice que vous avez commise. 

    Je n'attendrais pas la réponse à cette lettre car le cas de votre fils semble assez grave pour que je sois la dernière solution. Dès que cette lettre sera donnée à un facteur qui ira certainement plus vite que moi, je me mettrais en route pour votre royaume.

    Avec tout mon respect, celle qui va peut-être sauver votre fils.

     

    Je fais ce que j'ai écris dans la lettre et je me prépare en emmenant quand même des bombes sous forme de fioles. On ne sait jamais, cela peut-être un piège et même si j'ai entendu parler de la maladie du prince, je ne fais pas confiance au roi. Il pourrait toujours essayer de me tuer après que j'aurais soigné son fils.

    Lorsque j'arrive au château, j'assiste à une scène très étrange. Le roi se précipite sur moi en ayant les larmes aux yeux et me supplie de soigner son fils. Il ajoute même qu'il serait prêt à mourir pour son fils car le véritable roi à protéger ce sont les enfants. Je ne comprends rien à ce qu'il dit mais puisque je suis là, je le rassure : 

    - Mais bien sûr, je suis là pour ça. Pouvez-vous me conduire à votre fils s'il vous plaît?

    - Très bien, veuillez me suivre. 

    J'arrive à la chambre du prince et je le vois tout transpirant. Je passe ma main sur son front, il a de la fièvre. Je demande un linge humide à mettre sur son front puis je l'examine plus en profondeur. Je regarde sa gorge, ses oreilles et sa respiration. Manifestement, c'est une simple bronchite et les ingrédients sont assez simples à trouver. Il faut de la menthe, de l'eucalyptus, des champignons, du citron et du miel. Le roi a exagéré.

    Pour soigner une bronchite, il suffit d'utiliser de la menthe, de l'eucalyptus et du miel mais pour augmenter la puissance de la potion, je rajoute du citron qui permettra de maintenir l'effet du miel et des plantes à senteur fortes, ainsi que des champignons qui vont permettre au prince d'être anesthésié.

    La conception de la potion est assez rapide et je leur donne la recette pour qu'ils puissent s'en servir à chaque fois qu'il y aura quelqu'un qui aura une bronchite. Ensuite, je demande au roi ce qu'il a décidé par rapport à ma demande. 

    Heureusement, il veut bien y accéder et me présente des excuses publiques en me gratifiant de toute sa reconnaissance pour avoir guérit son fils.

    Deux ans plus tard, je suis devenue très populaire, tout les malades me demandent et mon nouveau rôle me plaît beaucoup. Cela me permet de voyager et de peaufiner mes potions de guérisons. Je suis devenue la sauveuse de beaucoup de personnes mais cela ne fait pas monter mon égo car c'est mère nature qui me conseille et m'apprend ce que je dois faire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :