• 12

    Le chemin du retour fut aussi animé que la soirée.

    Kilian, Sam et Lia parlèrent en rigolant et blaguant.

    Lyra et moi participons de temps en temps, mais étions davantage spectateur du spectacle que ceux-ci donner.

    Quant à Adam, il marchait en retrait, l'air d'être en pleine réflexion et mécontent de quelque chose...

    Sam se rapprocha de moi, me mit un bras sur l'épaule et me chuchota :

    -Tu as fais quelque chose à Adam ?

    Je fis non de la tête, surpris.

    -C'est étrange, parce qu'il n'arrête pas de penser à toi ... et il a l'air d'être entre l'incompréhension et l'agacement...

    -Je ne sais pas ... (je réalisa ce qu'il venait de dire) hé ! Comment tu sais ce qu'il pense ? 

    -Je suis télépathe ! Je te l'ai dis, non ? Comme il est bizarre depuis tout à l'heure, je l'ai un peu sondé ... mais ne t'inquiète pas c'est un chique type, il ne te fera jamais de sale coup... sinon, j'ai vu que tu as parlé avec Kilian ...

    -Oui, il est sympa. Lia aussi d'ailleurs. Il m'a dit qu'il était aussi un félin, lui aussi ...

    -Je vois. Tu as aimé cette petite... sortie ?

    J'hocha la tête en souriant :

    -C'est la première fois que je fais quelque chose d'aussi amusant ... j'ai adoré ! 

    Il me tapota la tête, l'air fière de lui.

    Je m'éloigna immédiatement, il en fut surpris, puis me fit signe qu'il était désolé :

    -Excuse-moi, réflexe ! s'exclama t'il.

    Je soupira. Il était moins une que mon côté chat ressorte ...

    -J'ai faillis ronronner à cause de toi ! lui chuchotai-je dans l'oreille.

    Il rit.

    -Nous c'est par là ! A demain ! firent Lyra et Lia en nous disant au revoir.

    On continua.

    Ce fut le tour de Kilian de prendre une autre direction.

    Il ne restait plus qu'Adam, Sam et moi.

    -Par où habites-tu ? me demanda Sam.

    -Par là. indiquais-je du doigt.

    -Ah, moi aussi ! Sa se trouve, on est voisin ? 

    Sam continua a discuté et essayait de me faire rire.

    -C'est là ... indiquais-je, une fois arriver devant chez moi.

    Sam hocha la tête :

    -Bien ! Ramener sain et sauf chez toi ! fit-il d'un salut militaire.

    Je ris. Lioz apparut a mes pieds.

    -Moi j'habite par là ... tu vois cet immeuble ? (il le pointa du doigt). C'est là, au deuxième étage. Si tu t'ennuie, passe me voir ! A demain ! Bye Adam ! s'écria Sam, qui partit en courant.

    Adam resta là, figé, l'air encore d'être dans d'intense réflexion.

    -Bon bah ... je rentre ... à demain ?

    Je me dirigeai déjà vers le portique, lorsqu'il s'approcha de moi, l'air sérieux :

    -Dis ... on pourrait discuter un peu ?

    Je me sentais mal à l'aise. Pourquoi mon coeur battait aussi vite ?

    -Euh ... oui, mais pas longtemps ... ma mère risque de s'inquiéter ...

    Quel excuse pourrit ! J'étais en train de me maudire moi-même.

    Adam hocha la tête et me montra du doigt un banc.

    On y alla s'asseoir. 

    Il y eut un silence gênant de quelques minutes avant qu'il ne commence :

    -Dis-moi ... je t'ai fais quelque chose ?

    -Hein ? dis-je, surpris.

    -Depuis ... depuis la rentrée tu passes ton temps a m'évité, enfin ... a évité tout le monde, de ce que j'ai compris... et là d'un coup tu deviens ami avec tout le monde mais moi tu continu à me fuir ... tu m'explique ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique