• P25

    -Scorpion va vérifier le contenu des voitures. Sois prudent ! Enyo, accompagne-le. Vous avez l'autorisation d'autodéfense !

    -Yes ! entendis-je s'exclamer Enyo dans l'oreillette.

    -J'y vais aussi ... me chuchota Lara en passant discrètement derrière moi.

    Je répondis en hochant la tête.

    -Sia reste vigilante. Si tu vois quelque chose de suspect dis-le moi immédiatement ! ordonnais-je dans l'oreillette.

    -Bien reçu ! fit-elle sur le ton du garde-à-vous.

    Je soupira à nouveau.

    -Qu'est ce qu'il y a encore ? fit Phénix en me lançant un regard d'une demi-seconde, avant de recommencer a pianoté.

    -Contente-toi de trouver dans quelle merde on a été embarqué ! A peine parti qu'on se retrouve avec ...

    Mon oreillette grésilla et j'entendis deux rapports au même moment :

    -Fred a fini de vomir ! avait annoncé Cerbère.

    -Les coffres sont pleins d'enfants et de caisse ! s'était exclamer Enyo.

    J'entendis alors des coups de feu et des gémissements ... ainsi que des bruits de brisement d'os.

    Ils y en avaient beaucoup qui allait finir à l'hosto' aujourd'hui ...

    -Si Fred a fini de ... se vider, remonte-le dans le car. Je veux lui parler ... dis-je à Cerbère.

    -Ok ... mais il a pas bonne mine ... vient Fred ! entendis-je.

    -J'espère juste qu'il ne me vomira pas dessus ! s'exclama Phénix avec une grimace.

    -Arrête toi deux secondes et contacte Dragon. Enyo m'a dit avoir trouver des enfants dans les coffres...

    -Et des boîtes, non ? Elle les a ouvertes ?

    -Je ne le lui ai pas encore demander ... j'aimerai sortir jeter un coup d'oeil. Phénix, tu restes ici et tu fait ton taff ! 

    J'allais sortir lorsque Fred était en train de remonter, le visage blême.

    -Nous devons parler après sa ... Asseyez-vous et reposez-vous. Je m'occupe du reste...

    Il hocha la tête en silence et Cerbère se poussa pour me laisser passer.

    -Surveille-le. ordonnais-je en chuchotant.

    Il hocha la tête discrètement et monta à la suite du malade.

    Je m'avança vers les voitures.

    Enyo me fit signe vers l'un des corbillards.

    Je vis des enfants entre 7 et 13 ans environ, fille et garçon, endormi dans le coffre.

    -C'est pas vrai ... dis-je, agacée. Phénix, tu l'as ? demandai-je dans l'oreillette.

    Scorpion donna un coup de coude dans le thorax d'un homme qui avait eut le malheur d'essayer de se relever.

    -Scorpion, va voir dans la voiture bleu et jaune ! ordonnais-je.

    Il le fit sans répondre.

    -Je l'ai ! répondit Phénix. Je te met en contacte.

    L'oreillette grésilla.

    "-Corbeau ? A peine partie et déjà des ennuies ?

    -Dragon, on vient d'être attaquer par ... enfin, Phénix t'expliquera. Essaye d'envoyer ... je sais pas moi ... une troupe du DNRED ou du DGSI ... ou non prévient le TRACFIN qu'on a trouvé des gosses qui devait servir a du trafique ...

    -Trafique de quoi ?

    -Attend je te dis sa tout de suite ..." Enyo, ouvre une caisse !

    -Tout de suite Boss ! fit-elle en essayant de faire sauter le verrou de la boite.

    Lara s'approcha et fis une tape sur l'épaule d'Enyo :

    -Ce n'est pas comme ça que tu vas réussir ! La force brute n'est pas toujours la solution ! Regarde et apprend ...

    En deux temps, trois mouvements, la caisse s'ouvrit sans un bruit.

    -Tu vois Enyo ? C'est la différence qu'il y a entre les vrais espions et les combattants ! Vous êtes fort mais trop bruyant ! fit Lara en me laissant passer.

    -Bien joué Lara ! dis-je en observant le contenu ... qui aurait fait revomir Fred.

    "-Dragon, ce qui se trouve dans ces caisses ne devrait vraiment pas s'y trouver !

    -Qu'est que c'est ?

    (Je fis signe à Lara de toute les ouvrir)

    -Dans la première, il y avait un coeur, une rate et un foi. Dans la deuxième ...

    Lara recula, sidéré.

    -Dans les autres, repris-je, tu ne me croiras peut-être pas ... mais je pense qu'on est tombé sur un bingo qui fera plaisir aux TRACFIN ! Il y a des tonnes d'armes de toute sortes ! Même des lances flammes ! Qu'est ce que sa veut dire ?

    -Que vous avez de la chance ? Même en vacance vous remplissez des missions ! Vous êtes toujours aussi pro' ! Bien, je m'y met !"

    La conversation prit fin.

    -C'est du grand n'importe quoi, ce début de vacance ! s'exclama Enyo en donnant une baffe à un homme déjà à terre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :