• P17

    Scorpion et Sia dormaient. 

    Lara, Macha', Phénix, Cerbère et moi révisons le plan d'action pour ne rien raté :

    - [...] voilà sa m'a l'air bien comme sa. Je pense qu'on a pensé à tout ! s'exclama Cerbère.

    - Oui, on a bien travaillé ! s'écria Phénix en s'étirant. Juste le plan C me paraît un peu foireux mais bon ...

    Je souris et Macha' hocha la tête.

    -Dîtes ... maintenant qu'on a fini, je viens de me rendre compte que sa fait plus d'une demie-heure qu'on a pas vu Enyo ... où est-elle ? demanda Lara.

    Je réalisa ces dires. Zut. J'avais oublié qu'Enyo alias "miss catastrophe" avait disparu de ma vue. Je me leva et alla voir à l'arrière. Se perdre dans un bus ! Fallait le faire !

    -Enyo ? chuchotai-je. Enyo où es-tu ?

    -Corbeau... je suis là ! me répondit un chuchotement.

    J'alla voir. Je la retrouva assis sur les toilettes en plein travail pour ... la marine ?

    -Sa pue ! Ferme la porte ! dis-je en me pinçant le nez.

    -J'aime pas les endroits aussi petit ! 

    -Alors mange des savonnettes la prochaine fois !  Si le bus commence à puer je ne pourrais pas le supporter ! Fini ton affaire et ferme cette porte !

    -Ok ... n'empêche je suis sûr que toi aussi t'es crotte ne sente pas la rose... 

    Je la fusilla du regard et elle leva les mains en l'air, l'air innocente.

    Je soupira et alla rejoindre les autres.

    -Elle est en train de libérer le kraken ? demanda Lara.

    - Ou elle bénie les lieux ? s'exclama Cerbère en riant.

    -Je dis plutôt qu'elle doit être en train de chier une pendule... se moqua Phénix.

    - Elle dépose donc le bilan ... proposa Macha'.

    Nous rîmes. Une fois calmer, je résuma :

    -Oui, en conclusion elle ... est au toilette depuis une demie-heure ! Je vous dis pas l'odeur ... enfin, avoir l'eurostar au bout du tunnel, c'est dur !

    Je les acheva sur le coup. Ils étaient tous en train de se tordre de rire, tout en pleurant.

    -J'ai mal au ventre ! fit Lara en se frottant les yeux.

    -Ah~j'en peu plus, je peux plus respirer ! s'écria Cerbère qui était par-terre, riant comme une baleine.

    Phénix lui riait en se tenant le ventre et en essayant de rattraper son ordinateur qui lui glisser des genoux. Quant à Macha', il souriait en voyant les autres aussi joyeux.

    Je me rassis à côté de lui.

    Le bus s'arrêta.

    -Un péage ? demandai-je à Fred.

    -Non, une pause. Nous sommes dans une air de repos ! Je vais me dégourdir un peu les jambes !

    -Ok ! répondit-on.

    Lara et Cerbère se levèrent et sortirent.

    -A ton avis, y a un truc entre eux ? me demanda Phénix.

    J'haussa les épaules.

    -Aucune idée. Je pense qu'ils s'entendent bien, c'est tout...

    -Hé ben on va vérifier ! fit-il en pianotant rapidement sur son ordinateur.

    Il mit celui-ci sur les genoux de Macha', tout en continuant à taper.

    Des enregistrements de caméra de surveillance apparurent. 

    -Tu ne peux pas t'en empêcher, hein ? dis-je en abandonnant.

    Il fit un sourire de mauvais garçon, mais ne répondit pas.

    Sur l'une des vidéos, apparut Cerbère et Lara. Ils faisaient la queue au snack de l'air de repos.

    On vit sur une autre vidéo, Fred entrait dans les toilettes.

    -Il a dû entendre notre conversation... dit Phénix en tirant la langue.

    Je pouffa.

    -Qu'est ce qui se passe ? Pourquoi on s'est arrêté ? fit Sia en apparaissant.

    -On est dans une air de repos. Enyo monopolise les toilettes et Fred voulait se soulager. expliqua Macha'.

    Sia hocha la tête, l'air gêné.

    Phénix et moi, nous retournâmes pour rire. 

    -Euh... Corbeau ? me dit-elle, hésitante.

    Je me repris rapidement et la regarda, attendant la suite.

    -Oui ?

    -Euh... depuis qu'on a commencé à voyager j'ai pas eu la ... l'occasion de te remercier d'avoir accepter de m'emmener avec vous...

    Je fis un signe las de la main :

    -Ne t'inquiète pas. C'est pas moi qui paye et le ménage demande finalement beaucoup de main d'oeuvre ... fis-je ironique. Sinon, tu veux aller te promener un peu ? Si oui, ne va pas trop loin du bus !

    Elle hocha la tête et descendit aussi du bus. On l'a suivi à la trace grâce aux caméras.

    -Hé ! Regardez, là ! Ici ! fit Phénix en montrant une vidéo du doigt. 

    On y voyait deux hommes louches. Oui, deux hommes qui m'apparurent familier. Oui, deux hommes qui devait "participer" au ménage...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :