• P06

    Sia hocha la tête, tremblante. 

    -Qu'est ce que tu voulais me dire ? lui demandai-je.

    Je m'en voulais un peu de l'avoir effrayer. Mais, c'était aussi de sa faute ! Elle aurait du au moins savoir que le centre n'est pas remplie que de gens gentille, comme chez les espions ! Les espions se contente d'espionner, ils ne se salissent pas les mains.

    -Je...je m'excuse de t'avoir pointer du doigt tout... tout à l'heure et... je voulais savoir si je pouvais venir te parler de temps en temps ?

    En me disant sa, elle était tremblante et paniqué, serrant fort son chaton. Elle me faisait un peu pitié. Je soupira :

    - Si tu veux. En général tu me trouveras sois dans ma chambre, soit chez les hackers, soit au sous-sol, dans la salle de tirs. Ok ? Maintenant je dois y aller ou Joker va péter un câble !

    Je fis un pas et me retourna :

    -Ah, et ne reviens pas me voir tant que tu tremble de peur devant moi : sa m'énerve !

    Puis je partis en direction de la section mécano'. La section, où il faut vraiment faire attention où tu mets les pieds ... la section orange. J'arriva devant les portes de cette section. Malheureusement, le vétérinaire du centre appartenait aussi à cette section de taré... Un androïde apparut sur l'écran.

    Identification s'il vous plaît "

    Je fis passer ma carte.

    Identification réussi, bienvenu Corbeau-chounet "

    J'aurais bien voulu taper l'androïde mais je me contenterai de son créateur. Les portes s'ouvrirent sur un couloir pourvu d'un grand foutoir. Des clous, des boulons, des marteaux, des robots pas fini... tout sa traîner en plein milieu du couloir. Je voulais repartir en courant.

    -Ah ! T'es là ! Joker t'attend chez Pan...me dit-on.

    -Ah, c'est toi ! Merci. lui répondis-je.

    C'était Machiavel, Macha pour les amis. Avec sa salopette noir à manche longue et son air de paumé , il était un peu spécial mais intelligent et rassurant. Il était devenu mon mécano' attitré avec le temps. Son travail était au top ! Il me tendis une sucette au coca. Je l'a pris avec plaisir. J'adorais sa.

    -Je t'accompagne ? me proposa t'il.

    J'hocha la tête.

    Il avait encore grandit. Il avait maintenant une tête de plus que moi. Ses cheveux blanc (il les avait teint) lui allait bien. En désordre, il ne les coiffait jamais. Ses yeux marron et son visage entre Ado' et adulte avait perdu les traits enfantin qui le caractériser. C'était un génie dans la création. Il avait toujours des idées original ou complètement tordu. Il aime rendre service. Ces créations sont toujours excellente, bien qu'elles finissent parfois par des explosions...

    Il mit un bras autour de mon cou et m'approcha de lui.

    Il était l'un des seuls du centre, pouvant me toucher sans danger. Avec lui, il n'y avait parfois pas besoin de mot. On se comprenait très bien en silence. Je continuais à sucer ma sucette, tout en appréciant sa chaleur.

    -C'est là...m'indiqua t'il en ouvrant la porte.

    J'entra avec lui. Si j'ai appelé cette section "la section des tarés" c'est pour une sale manie de cette section. Ils sont tordu de faire sa ! Chaque mois, tout change de place. Pas les chambres, mais les salles importantes ! Si on ne connait pas la section, on peut s'y perdre...

    -Hey, je suis là ! fis-je remarquai.

    Macha et moi étions assis face à Joker, qui ne nous avaient même pas remarquer. Elle écrivait quelque chose avec beaucoup de concentration. Elle leva la tête :

    - Ah ! Enfin tu es là ! Oh ! Coucou Macha ! Je ne t'avais pas vu aujourd'hui ! Bien ! Déjà pour commencer... ah ! Pan arrive !

    Pan, le vétérinaire, sortit d'une porte qui s'ouvrit de nul part (une porte caché quoi...) en tenant quelque chose de gros, d'énorme. Ressemblant à ... une cage !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :