• 61

    Mon culot me surpris moi-même.

    Rien que de demander à Dom Aegil de sortir alors qu'il était chez lui, aurait dû me mettre mal à l'aise. Mais il n'en fus rien.

    Tyona, Telma et Laura sortirent les premières, en silence.

    Papa les suivèrent en compagnie de Larry.

    Dom Aegil soupira et sorti à son tour, pousser par Vesna qui s'exclama avant de passer le seuil :

    -Ne t'inquiéte pas, Aria. Suis ton instinct !

    Je souris. Vesna était adorable.

    Eren s'approcha de moi, avec délicatesse.

    -Tu penses que je peux te toucher ou ton don va me brûler ?

    Je ferma les yeux. "C'est mon frère" pensais-je très fort.

    Je rouvris les yeux en hochant la tête.

    Il avança sa main, doucement et réussi a me caresser la joue et à mettre sa main sur mon front.

    -Ca va, tu n'as pas de fièvre ... constata t'il avec un soupire de soulagement.

    Je remarqua alors qu'Axel me dévisageait d'une manière étrange.

    -Qu'est ce qu'il y a ?

    -Je ... t'expliquerai.

    Briag fit un signe du doigt vers la porte et celle-ci se referma toute seul :

    -Bien, maintenant qu'il ne reste que ceux que tu as choisi, parle.

    -Curieux ? demanda Eren en riant.

    -Très ! s'exclama sincérement Briag.

    J'inspira profondément.

    Et une fois de plus, j'expliqua mon histoire, depuis que j'avais desceller mon pouvoir jusqu'a maintenant, en étant sincère et en ne cachant rien. Je leur expliqua même mes ressentits lors de certains passages.

    Ils m'écoutèrent tous attentivement, sans posés de questions.

    Lorsque j'eus fini, un silence de réflexion s'ensuivit.

    -Je ... vois. conclu Axel en brisant le silence. Alors il est peut-être temps que je rompt ma promesse, moi aussi. Sa te soulagera déjà beaucoup et te rendra peut-être ta mémoire... je ne pensais pas qu'ils  t'avaient carrément laisser un trou noir pour mémoire ... je comprend moi aussi beaucoup de chose, maintenant.

    Briag se leva et commença a faire les cents pas en silence, tournant et retournant de long en large.

    Eren avait l'air ... encore plus mal qu'avant. Il était livide.

    J'avança ma main vers lui mais il recula. Il avait l'air en état de choque. Il se leva et sortit de la chambre sans dire un mot.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :