• 52

    Il allait ouvrir sa bouche, lorsque je le stoppa en levant la main :

    -Attend ! Ce que tu vas me raconter ... est-ce que sa va m'apporter des réponses ou juste m'embrouiller encore plus ?

    Il parut surpris :

    -Je suppose que ça va t'apporter beaucoup d'en savoir plus sur toi-même ... je n'ai jamais accepter la décision de Damien ... si tu t'es éveiller c'est de sa faute ... évidemment, tu vas certainement te poser des questions sur certaines choses auquel je ne pourrais pas répondre mais bon ... veux-tu quand même l'entendre ?

    -Je veux entendre. Mais j'aimerais que Briag écoute aussi ! dis-je, en me surprenant moi-même.

    Pourquoi voulais-je qu'il écoute aussi ? Mon instinct me faisait faire des choses étranges ...

    Axel soupira et se leva.

    Au même moment, les portes de la bibliothèque s'ouvrir sur trois personnes.

    Dom Aegil, Briag et ... Louis ?!

    Je me leva à mon tour :

    -Louis ?? Qu'est ce que tu fais ici ?

    Il se précipita vers moi et m'enlaça fort en pleurant :

    -Je suis désolé Aria ! Pardon ... pardon ! Je suis désolé ... je ne pensais pas ... pardon ...

    Il continua a pleuré et s'excusé un bon moment avant de s'arrêter. 

    Voir un vampire de 187 ans pleurer comme un bébé me fit un drôle d'effet ...

    Il s'essuya les yeux, se moucha et essaya de faire disparaître ces spasmes en respirant à fond.

    -Tu m'expliques ? demandais-je, perdue.

    Il hocha la tête :

    -Je ... suis désolé.

    -Sa, j'avais compris ! Mais de quoi ? Il s'est passé quelque chose ?

    Louis se tourna vers Dom Aegil, l'air interrogateur. 

    Celui-ci, lui répondit par un haussement d'épaule.

    Comment pouvait-il voir avec sa capuche devant les yeux ?!

    -Aria ... les miens ont accepter de se mettre en chasse pour te capturer ... tu le sais, n'est-ce pas ?

    -Exacte ! D'ailleurs tu vas bien ?

    -Inquiète-toi pour toi au lieu de moi ! Les miens sont prêt à tout pour t'avoir ! Ils ont retourné toute ta maison ce matin pour avoir une piste ... (il se tourna vers Axel) tu as fais du bon travail, ils n'ont rien trouvé encore, ils ne savent pas qu'elle est ici ! (il m'observa fixement) Tu ne dois pas sortir d'ici ! C'est l'endroit le plus sûr qui soit pour toi ! Je sais qui tu es ... parce que ton père, je veux dire ... le Roi Bleu me l'a dit et m'a demandé de te protéger si besoin ...

    -Attend, attend, attend ! Stop ! D'abord, comment as-tu su que j'étais ici ?

    -Camille.

    -Ah ... et ... le Roi Bleu ? Qui est-ce ?

    Il me regarda, surpris.

    -Elle ne sait pas encore grand chose de notre monde. Cela suffit, vampire. Explique nous les raisons de ta présence. fit calmement Dom Aegil en s'asseyant sur une chaise qu'il avait fait apparaître.

    -Biensure, Dom ! Je suis ici pour tenir ma promesse au Roi bleu. De plus, Aria est une de mes amies. Je protège mes amis. Les miens ont accepter la chasse en échange d'une promesse de sang droguer. Les miens ne pensent qu'a leur soif de sang et à la drogue ... sa en devient de plus en plus grave depuis que Drakar a prit le contrôle de notre clan ...

    -Je vois. répondis simplement Dom Aegil.

    Briag écoutait silencieusement, au côté de son père. Axel paraissait perdu dans ces pensées.

    -Avez-vous des nouvelles de mon frère ? demandai-je, soudainement.

    -Oui et non. Cette histoire lui est lié d'un certain côté mais avant de venir, l'un des miens m'a dit qu'il avait été vu chez les ghouls. Apparemment, il est sur une affaire de cadavre ... de chose morbide. se reprit-il.

    J'hocha la tête.

    -Je vois ... Axel ?

    -C'est étrange ! fit-il.

    -Quoi donc ? demanda t'on tous en choeur.

    -C'est très étrange cette histoire ... normalement je n'ai rien le droit de dire mais là, ce n'est plus possible. Toute cette histoire tourne beaucoup trop autour de toi Aria. Depuis le début c'est toi qu'on pointe du doigt. Je soupçonne quelqu'un de tirer les ficelles pour éveiller Aria entièrement. C'est mauvais...

    -Explique-toi. Fis Dom Aegil, à l'écoute.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :