• 51

    "-Que penses-tu de moi ?"

    J'avais posé cette question par curiosité. 

    Il eut l'air de buggé, tél un ordinateur qui plante. 

    J'attendis patiemment qu'il se reprenne. Ce qu'il ne fit pas.

    -Axel ? m'exclamais-je pour le faire revenir parmi nous.

    Je secoua ma main devant son visage. Il sursauta, surpris et se reprit.

    -Oui, pardon, tu disais ?

    -Qu'est ce que tu penses de moi ?

    -C'est à dire ?

    -Comment tu me vois ? Comment tu me considères ?

    -Je suis obligé de répondre à sa aussi ? 

    -J'aimerai bien, oui.

    Il ferma les yeux et soupira.

    -Je répondrai, seulement si ... tu réponds à l'une de mes questions d'abord.

    -Je t'écoute.

    -Raconte moi comment tu as fait exactement pour libéré ton pouvoir ...

    Ce fut à mon tour de fermais les yeux, pour peser le pour et le contre. Mon instinct n'avait rien contre le fait que je lui raconte la vérité.

    -J'étais énerver. Puis d'un seul coup, tout est devenu noir autour de moi. Mais je pouvais voir mes mains. Au-dessus de ma main droite, il y avait une sorte de bloc de glace et au-dessus de ma main gauche, une flamme rouge. Je sentais que la flamme refléter mon intensité de colère. J'ai même compris, que pour me libéré des chaînes qui me maintenait prisonnière, il fallait que je fasse fusionné les deux. C'est ce que j'ai essayer de faire de toute mes forces mais les deux éléments se répulser l'un et l'autre ... jusqu'au dernier instant où ils ont fusionné pour devenir mon feu ... et après j'ai fais brûler la nappe ... sa t'avance à quoi de savoir ?

    -Comment tu t'es sentie après l'avoir libéré ? Tu as sentis quelque chose de spécial ?

    -Pas vraiment ... j'ai juste sortie toute ma colère et mes sentiments emmêler son remonter à la surface, c'est tout.

    -A quand remonte ton plus vieux souvenir ?

    Je ne voyais pas où il voulait en venir, mais je rechercha mon plus vieux souvenir.

    Je me tapa le font avec l'index pour essayer de voir le plus loin possible.

    Mais impossible de me souvenirs plus loin que l'examen pour définir mon pouvoir. Qu'est ce que sa voulait dire ?

    -Aria ? me demanda t'il sur un ton intrigué.

    -Je ... je ne me souviens que vaguement du jour de l'examen pour définir mon pouvoir mais ... je ne me souviens de rien avant sa ... comment sa se fait ?

    Il baissa la tête.

    C'était la première fois de ma vie que je le voyais baissais la tête l'air si abattue.

    -Axel ... tu le sais, n'est-ce pas ? Pourquoi ? insistais-je.

    Je vis une larme coulé sur sa joue droite.

    Il l'effaça rapidement et respira d'une manière appuyer pour se calmer.

    -Je ... je ne comptais pas t'en parler. Jamais... mais vu que tu me poses des questions, je pense être obliger de te répondre ... pour commencer, je vais répondre à ta question, ensuite je te raconterai seulement ce que j'ai le droit de te dire. Ca te va ?

    J'hocha la tête, intrigué.

    -Pour moi, tu as toujours été un mystère sur patte. Je savais qu'on avait tous un quart de sang Sicarius, mais toi, tu avais l'air ... plus que ça. Maintenant que Papa m'a raconté la vérité, je comprend mieux à présent. Je ne te déteste pas ... j'éprouve de l'affection pour toi, je pense. Je ne vais pas jusqu'à dire que je t'adore, mais j'aime sentir ta présence. Tu es réconfortante et chaleureuse. Un peu gamine sur les bord, mais tu sais te montrer parfois mature. Tu te comportes comme une ado' normal en fait ... je te considère comme étant un membre de la famille a protégé ... comme si tu étais une louve dans ma meute ... tu comprends ?

    -Je crois oui ... attend c'est toi l'alfa de la meute ? Orgueilleux ! m'exclamai-je.

    -Aria, c'est une image ... en bref tu es ma petite soeur enquiquineuse, qui est en pleine adolescence, point.

    -C'est tout ?

    -Sa répond à ta question, non ?

    Je fus un peu déçu de sa réponse, sans savoir vraiment pourquoi. Il manquait quelque chose...

    -Attend ... c'est qui l'enquiquineuse ? 

    -Toi ! Qui d'autre ?

    -Glaçon !

    -J'assume entièrement mon côté bonhomme de neige ! s'exclama t'il l'air fière.

    Je pouffa, il sourit.

    -C'est quoi ton don ? Tu connais le mien et je connais celui d'Eren ... mais toi, je ne l'ai jamais vu ni entendu parler ... 

    A cette question, il reprit son sérieux et referma ces yeux.

    -Aria, a présent, j'ai besoin que tu m'écoutes attentivement. Je vais te raconter tout ce qui m'est possible de te raconter... tu es prête ?

    J'hocha la tête. Il rouvrit les yeux et prit un air grave.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :