• 44

    -Les vampires ?! demandai-je, surprise.

    C'était bien la dernière espèce dont j'aurai pu penser.

    Les vampires s'étaient calmer depuis des décennies ! Pourquoi voudraient-ils s'en prendre à une chasseuse ? Qu'auraient-ils a y gagner ? Pourquoi Louis ne lui avait rien dit ? Etait-il, lui aussi dans la confidence ? Le poursuivait-elle ? 

    -Aria, calme-toi ! entendis-je alors qu'une main se posait sur mon épaule.

    Je me retourna et vit ... Larry ???!!

    -Qu... ??? 

    -Détend-toi, Aria ! Tout va bien ! fit celui-ci en riant.

    Je me retourna vers Dom Aegil qui n'avait pas remis sa capuche.

    Je ferma les yeux.

    -Une illusion ? demandai-je en me frottant les yeux.

    J'entendis le rire de Larry, suivit de celui qui me parut être celui de Dom Aegil.

    Je rouvris les yeux et les regardèrent l'un et l'autre.

    -On m'explique ? demandai-je, curieuse.

    Une chaise apparut et Larry s'assit tranquillement à ma gauche.

    -Vois-tu, Aria, il se trouve que je suis dans la bibliothèque depuis le début ... tu as encore du travail à faire sur ta garde ! s'exclama Larry, apparemment amusée de ma réaction.

    -J'avais vaguement sentis une présence, dis-je, mais je pensais que c'était un alfe... ma question est plutôt dans le sens du pourquoi es-tu là, dans la maison d'un Sicarius, toi, un membre du conseil ?

    Il eut un sourire en coin :

    -Un alfe, hein ... 

    Il échangea un regard entendu avec Dom Aegil.

    -Aria, continua t'il, je vais te confier mon secret. Seul Damien est au courant. Je compte sur toi pour garder le secret, car ce n'est pas facile de le cacher ... le promet-tu ?

    -Si j'en ai envie ... dis-je en haussant des épaules.

    -C'est bien la fille à son père ! murmura Dom Aegil en souriant.

    Larry soupira mais laissa échapper un sourire :

    -Bien, je vais te faire confiance ... il se trouve que je suis un Sicarius moi aussi... je suis un Sicarius de l'orgueil. D'où mes cheveux blond. Je fais partie des Sicarius se rapprochant le plus des humains, je peux donc me fondre parmi eux sans trop de mal ... tu comprends ?

    J'hocha la tête, sans vraiment y penser, en baissant les yeux vers mes chaussures.

    -J'ai infiltré les chasseurs à la demande de Dom Aegil et de ... enfin bref, et donc, j'ai réussi à merveille à me fondre parmi vous ... à quelques détails près ... et lorsque Damien s'est rendu compte de qui j'étais, il a signé un pacte avec moi. En échange d'un poste au conseil et de son silence, je devais aider les chasseurs, tout simplement. Bien que mon véritable but, était de te garder à l'oeil et de te protéger si besoin... des questions, jusque là ?

    -Tu es ... un Sicarius ? demandai-je, hésitante.

    -Exacte.

    -Tu es ... blond. Mais tes yeux ne sont pas jaune ... ?

    -Je mets des lentilles.

    -Ta mission était ... de me surveiller ?

    -Exacte.

    -Pourquoi ? 

    -...

    -Tu es un Sicarius comme moi, non ? Pourquoi devais-tu donc me surveiller ? dis-je en le regardant droit dans les yeux.

    Je croisa un regard que je ne lui connaissais pas.

    Un regard jaune fauve, qui contenait une grande confiance et absolument aucune trace de doute.

    -Aria, je suis bien un Sicarius, comme toi. Mais nous ne sommes pas pareil. Tu es ... différentes.

    En entendant se dernier mot de sa bouche, mon coeur se serra.

    Je ressentais ma boule d'émotion bouillir. 

    Mon coeur se serrait de plus en plus de manière insoutenable.

    Mes sphères apparurent ainsi que mon manteau.

    Ils ne bougèrent pas.

    Une larme traîtresse roula sur ma joue.

    Je la laissa couler, sans essayer de la rattraper.

    J'étais sous le choque de ses paroles.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :