• 40

    -Aria a table ! entendis-je Papa crier d'en bas.

    J'étais rentré, pris une douche et je faisais actuellement mes devoirs.

    Enfin en apparence.

    Je ne faisais que repenser encore et encore au sentiment qui m'avais possédé lors de mon "combat" face à Axel.

    Pourquoi m'étais-je sentis si bien contre lui ?

    Sa faisait longtemps que je n'avais pas senti un tél degré d'amusement.

    -Aria, il faut que je vienne te chercher pour venir te dire de manger ou il faut que je t'envoi un texto ?

    Papa venait d'entrer dans ma chambre.

    -Dis Papa ... Axel t'a raconté ?

    -A quel propos ?

    -Que Kevin a été viré et qu'il est mon garde du corps ?

    -J'étais avec le conseil lorsque sa c'est décidé. Mais il m'a dit que vous vous étiez battus aujourd'hui ... 

    -Battus ? Mmm... ce n'est pas vraiment sa. On avait besoin tout les deux de se défoulé apparemment alors sa c'est fini comme sa ...

    -Je vois. Et c'était bien ?

    -Oui. C'est étrange de dire ça, mais sa m'a fait du bien ... c'est la première fois que je ressens sa ... pourquoi contre Axel sa ma fait du bien ?

    Mon père eut l'air surpris.

    -C'est ... étrange en effet. Je vais y réfléchir. Pour le moment, viens manger ! me dit-il en me tapotant la tête.

    Je me leva et le suivis jusque dans le salon.

    Axel était déjà attablé, mangeant avec appétit son steak.

    -Eren et maman ?

    -En michion ... me répondit-il la bouche pleine.

    Quelqu'un frappa à la porte. Papa alla ouvrir et discuta un moment avec la personne dans le halle avant de venir en sa compagnie.

    -Gordon ! dis-je en me levant pour lui faire la bise.

    Il m'enlaça rapidement avant de me relâcher et s'asseoir en face de moi.

    Les démonstrations d'affections n'était pas son fort...

    -Aria, tu aurais pu me saluer tout à l'heure ! me rabroua t'il.

    -Tu étais avec tes élèves ... j'ai pas osé vous dérangez ...

    Il soupira :

    -Ah ~ J'ai bien remarqué que dès que tu étais en contacte avec des chasseurs ou futur chasseurs tu devenais associale comme pas possible mais tout de même ! Tu es plus sociale avec les créatures ...

    -Ce sont mes amis depuis le primaire ! 

    -Je ne peux le nier ... en tout les cas, vous avez donné un beau spectacle à mes élèves ! Ils ont été impressionner !

    Je fis la grimace.

    -Aria ! Je te dis qu'ils ont été impressionné par tes compétences ! Non pour ta couleur de cheveux ! 

    -J'ai l'impression d'être une bête de foire quand tu dis sa ! dis-je en reposant ma fourchette.

    -Aria, tu exagères ! Enfin passons, tu t'es bien amusée ? 

    -Oui ! dis-je en souriant.

    Axel souris tout en étant plonger dans son portable.

    -Larry m'a raconté ce qui s'était produit quand tu t'était battu contre lui ... est-ce que sa c'est reproduit depuis ?

    -Non ... comment expliquer ... contre Larry, je me sentais ... comme si je m'enfonçais en moi-même et que je laissais ma colère et mon envie de tuer me dominer. Mais contre Axel, j'ai sentis la même chose a un autre degré. J'arrivais à me contrôler. C'en était même amusant, pas du tout effrayant ... si il ne m'avait pas arrêter, on serait encore en train de se battre tellement c'était bien !

    - Je ... vois ?! dit-il, pas très sure.

    -La visite chez Dom Aegil t'a fait du bien, donc ... fit mon père en débarrassant son assiette en même temps que celle d'Axel.

    -Oui ! Je me sens calme et contrôler ! C'est étrange et nouveau mais ... c'est bien !

    -Tu veux qu'on y retourne ce soir ? proposa Axel.

    -Hein ? firent Papa et Gordon en même temps.

    -Quoi ? fit Axel en baillant.

    -Tu crois que tu peux aller là-bas comme une promenade ? fit Gordon.

    -Il m'a dit que je pouvais venir consulter sa bibliothèque n'importe quand !

    -Axel es-tu aussi naïf qu'Irena ? On entre pas chez les Sicarius comme dans un moulin ! Loin de là ! le rabroua Gordon.

    -Irena n'a aucune conscience du danger ! Moi je sais ce que je fais ! Elle est là la différence ! Je sais très bien ce que sa implique ! Et puis, il ne fermera jamais la porte à Aria !

    Gordon soupira.

    -Aussi têtu que sa mère ... laissa t'il échappé.

    Je ris.

    -Axel, est-ce qu'on peut y retourner demain ? Je n'ai pas cours ... et puis je sens que ce soir n'est pas le bon soir pour y aller ... dis-je en finissant mon assiette.

    -Si tu le dis ... dit-il en se rivant sur son portable, sans contester.

    Gordon se leva :

    -Bien, si tu vas bien Aria, c'est le principal. Larry m'a dit qu'il était peiné que tu ne sois pas encore venu le voir ... si tu n'y vas pas rapidement il va finir par déprimer ! fit-il en riant.

    J'haussa les épaules. J'avais encore peur de mes réactions et des siennes dans un nouveau face à face.

    -Sur ce, je m'en vais. Aria, je pars en mission ce soir. Si tu as le moindre problème, va voir directement Damien ou Larry ! Mais ne reste pas dans ton coin ! Est-ce clair ?

    -Oui Gordon ! Bonne chance !

    Il me tapota la tête en passant puis s'en alla.

    -Toujours aussi protecteur avec toi ! Et dire que tout ces élèves l'appel l'entraîneur démoniaque ... fit Papa en riant.

    -Ah bon ? Pourtant il enseigne très bien ! Il est gentil...

    -Qu'avec toi ! fini Axel.

    -Ah bon ? D'ailleurs qui a été ton instructeur ?

    Il frissonna un court instant avant de se lever :

    -J'ai des papier a remplir et classer ... je m'en vais.

    -Axel ne t'échappe pas ! Je t'ai posé une question ! Pourquoi tu ne me répond jamais ?

    -Ne vous disputez pas ! fit papa en s'asseyant sur notre nouveau canapé, un livre à la main.

    Je retint Axel par la main.

    -S'il te plaît, répond moi !

    -Si je te répond ... tu me laisseras partir ?

    -Si je veux ... répondis-je en le défiant du regard.

    -Quelle copieuse ! fit-il en ayant un sourire en coin. Bien. Que veux-tu savoir ?

    -Qui a été ton instructeur ?

    Il fit une grimace mais répondit :

    -Erika Miller. Je suis encore sous ses ordres, d'ailleurs ...

    -Pourquoi tu ne m'as pas répondu ?

    -Je n'ai pas envie de me souvenir de ces années là ... enfin bref. Quoi d'autre ?

    -Est ce que vous vous êtes penché sur la question que j'ai soulevé, lors du conseil où j'ai libéré mes pouvoirs ?

    -Quelle question ?

    -Qu'il y avait certainement une taupe dans le conseil. Eren n'aurais jamais pu être toucher sans que l'ennemis ne sache des choses à propos de lui !

    Il soupira une nouvelle fois.

    -Les enquêtes que nous faisons sont confidentiel. En tant qu'informateur je n'ai rien le droit de divulguer. Mais en tant que frère, je peux au moins te dire ceux-ci, ta remarque a fait lever beaucoup de question qu'on ne se serait jamais poser. Des enquêtes sont en cours. Beaucoup de chasseur sont suspects, alors fait attention à toi. C'est clair ?

    J'hocha la tête et lui lâcha le bras.

    Il m'observa un moment et tendis ces bras vers moi.

    -Je peux ? demanda t'il.

    Je fis signe que oui et il m'enlaça. Fort. 

    C'était chaleureux et réconfortant.

    -Méfie-toi le plus de Larry, Damien et Richard. Ce sont les plus suspects ... me murmura t'il à l'oreille.

    -D'accord. répondis-je en m'accrochant fort à lui.

    Il me tapota deux fois le dos. Je le lâcha.

    -Pourquoi n'es-tu pas devenu chasseur ?

    Il fit un vague sourire.

    -La réponse sera pour une prochaine fois. Si je te répond maintenant, tu serais tellement surprise que tu risquerais de t'évanouir ! 

    Et il partit en refermant soigneusement la porte derrière lui, laissant ma question en suspend.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :