• 39

    Je venais de rentrer chez moi.

    Les réponses que Camille m'avait donné, m'avait amené à me poser encore plus de question.

    J'avais besoin de me défouler, à présent.

    Je me changea et pris mon sac de sport.

    Je descendis prendre une paquet de gâteau (Hé oui ! Le sport, sa creuse).

    Je venais à peine de franchir le seuil de la maison que j'entendis un moteur de moto grondé.

    -Pas encore ! dis-je en grognant.

    -Hein ? fit Axel en enlevant son casque. Qu'est ce que tu fais là, toi ?

    -Hein ? demandai-je à mon tour.

    On s'observa pendant une longue minute comme deux imbéciles indécis. 

    Il soupira :

    -Aria, où vas-tu ? Je t'emmène.

    -Je vais au sous-sol. Tu reviens d'où ?

    Il me fit signe d'avancé.

    Sans répondre, il me vissa un casque sur la tête et me mit sur le siège arrière.

    Puis il démarra.

    -Merci de répondre ... dis-je en grognant.

    ----------

    -La princesse dormeuse est arrivé à destination ... annonça t'il.

    -Merci Axel. dis-je simplement.

    Il parut surpris.

    -Quoi ? 

    -Rien. Juste que sa m'a fait plaisir que tu me remercies ... c'est bizarre non ?

    -Tu es bizarre depuis que j'ai libérais mes pouvoirs ... dis-je en me tournant vers l'immeuble.

    -Attend Aria ! s'exclama t'il en me rejoignant.

    -Quoi ? Tu vas rester avec moi ? Tu as fini ton travail ?

    -Euh ... j'ai oublié de te dire que le conseil a ... viré Kevin. Il ne te suit plus depuis deux jours déjà ...

    -Maman ?

    -Voilà ... dit-il en soupirant. Elle est partie faire une crise chez Damien et ... voilà. Enfin bref, pour le moment, c'est moi qui vais te protéger. Quand je ne serais pas là, ce sera Ethan. Sa te va ?

    J'hocha la tête.

    Le "-1" familier apparut devant moi. J'ouvris la porte.

    *CHBLOMG* 

    Le bruit de quelqu'un qui a valdingué.

    -C'est mou tout ça ! Du nerf ! fit

    J'entra suivit de mon frère. 

    Gordon était là avec cinq jeune. Trois filles et deux garçons. Ils avaient l'air de prendre chère.

    Je mis mon Kimono et je me dirigea vers le sac de boxe, silencieusement.

    J'inspira à fond et me mit a frapper le sac. 

    Coup de pied et coup de point en rafale.

    Quelqu'un me mit un doigt sur la nuque.

    J'envoya un coup de pied retourné à la personne qui l'évita avec brio.

    -Bien. Tu veux t'entraîner avec moi ? me proposa t'il.

    -Axel ? Qu'est ce qui te prend ?

    -Mmm ? Tu m'as donné envie de me défoulé. Bat-toi contre moi ! Mais dit-toi que je t'ai bien observé te battre et que tu ne connais pas mon pouvoir. J'ai donc l'avantage de ton ignorance...

    -T'es sournois.

    -Et toi j'ai entendu que tu étais terrible. Je veux voir.

    -En garde ! dis-je soudainement motivée.

    Il se contenta de me regarder, mes mains dans les poches.

    J'entendis vaguement Gordon dire à ses élèves quelque chose du genre "mettez-vous là et observez le spectacle".

    Mais j'étais trop concentré à chercher une stratégie pour le mettre à terre.

    Même les mains dans les poches, je pouvais voir qu'il n'avait aucune faille dans sa garde.

    -Zut ! pestai-je.

    -Bah alors ? On attaque pas princesse ?

    Mon agacement monta comme de la moutarde montant au nez.

    -Ne m'appel pas princesse !

    -Moche au bois dormant ?

    -La ferme ! dis-je en sautant sur lui pour lui rentrer une de mes boules de glace en pleine face. 

    -C'est de la triche ! dit-il en ayant éviter la boule de 3 cm.

    -Tu aurais pu accepter un cadeau de ta soeur ...

    -Un cadeau empoisonné tu veux dire, non ? dit-il en faisant le malin.

    Je savais qu'il essayait de m'énerver et de me provoquer.

    Mais j'avais tellement besoin de me défouler que j'entra dans son jeu avec joie.

    Je lui envoya plusieurs coup de pied et de coup de poing.

    Technique après techniques, il évitait tout, sans se sortir les mains des poches.

    Plus il évitait, plus j'entrai en frénésie et mes envies de meurtre réapparaisser.

    Mais ce n'était pas comme l'autre fois. Je sentais que je m'enfonçais mais que je gardais le contrôle.

    Je me sentais sourire et mon euphorie grandir.

    Encore, encore, encore.

    Me battre était si satisfaisant.

    Si bon.

    Si amusant ...

    -Stop ! s'exclama d'un coup Axel.

    Je m'immobilisa en plein coup de pied qu'il arrêta de sa main gauche.

    -Quoi ? dis-je, essouffler.

    -Sa va faire une heure et demi qu'on se bat. Sa suffit. On doit rentrer à la maison.

    Je baissa ma jambe, perdue et désemparer.

    -Une heure et demi ? Sérieux ?

    -Sérieux ! dit-il en riant.

    J'observa autour de moi.

    ... et ses élèves étaient encore là. 

    Il leur apprenait différente garde au poignard.

    -On y va ? proposa Axel.

    J'hocha la tête, docilement.

    -Comment as-tu trouvé cet "entrainement" ? me dit-il alors que j'enlevais mon kimono.

    -C'était trop bien ! Je me sens ... revitalisé ! C'est dingue ! Sa ma fait un bien fou ! Tu esquives super bien ! C'était encore mieux que lorsque je me battais contre Papa et Eren !

    J'étais surexcitée tellement j'avais aimer.

    -Calme toi ! Je vois presque des étoiles dans tes yeux ...

    -Dit ... on pourra recommencer ? dis-je, hésitante.

    -On verra ...

    Je soupira.

    J'avais oublier la réputation de Monsieur au coeur de glace. Un vrai roi glacé celui-la ...

    -Espèce de glaçon ... murmurai-je.

    -Aria, je t'ai entendu ! dit-il en poussant la porte.

    -Zut ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :