• 38

    Je m'étais enfoncé dans un sommeil profond.
    Un noir de jais m'entoura pendant un temps qui me paraissait une éternité.
    Qu'avait voulu dire Lucifer en disant "je regrette ce qui s'est produit" ? Cela m'intrigué.
    Un miroir apparu soudainement devant moi. Puis un décor. Une salle au mur beige, avec un fauteuil, une bibliothéque, un bureau et ... le miroir.
    J'observa mon reflet. Un ange, un vrai, entier, complet était là, devant moi, me regardant droit dans les yeux. Il avait les cheveux bruns, des yeux verts empli de satisfaction. Il se tenait là, habiller d'une sorte de tauge blanche.
    J'admirais la beauté et la perfection de ses ailes.
    Les ailes bougèrent et le visage sourit :
    -Es-tu sûr ? me demanda t'il.
    Je sursauta et regarda derrière. A qui parlait-il ?
    -A toi, biensûre ! Ce que tu es sur le point de voir est une vérité. Une triste vérité que malheureusement personne ou presque n'en a connaissance ... es-tu certain de vouloir savoir ?
    -Qui es-tu ?
    -Je suis toi. Ton toi avant de renaître.
    -Je vois. Pourquoi me poses-tu la question ?
    -C'est ton choix de vouloir savoir ou non. A ma mort, on a scellé mes pouvoirs, ma mémoire et surtout, on m'a fait renaître vide. C'est toi. Moi je suis toi, toi, tu es moi. A toi de voir si tu veux savoir ou non.
    Je souris :
    -Si tu es vraiment moi, tu saurais que j'ai horreur des secrets. J'ai horreur que des événements surviennent alors que j'en suis exclu. J'aime savoir. Surtout lorsque cela me concerne !
    -Evidement. Mais sache qu'il n'y a pas que du bon. Une fois que tu auras accepter de voir, tu ne pourras jamais revenir en arrière. Il se pourrait même que tu souhaites en mourir. Sache seulement que quel que soit ta décision, je l'accepterai. Tu peux me rejeter et tout rejeter ou tout accepter dans son ensemble.
    -On tourne en rond !
    Il rit :
    -Ce n'est pas faux ! Que choisis-tu, alors ?
    -Je veux savoir, qu'importe ce que je dois encore voir ou subir ! J'en ai assez de ne rien savoir ! J'accepterai. Même si sa doit me prendre du temps, j'accepterai !
    -Je vois ! fit-il en souriant. Tu es bien moi ! Alors sache simplement cela : quoi que tu vois, quoi que tu entendes dans mes souvenirs, tu restes toi. C'est à moi que c'est arrivé. D'accord ? Ne t'oublie pas toi-même !
    J'hocha la tête.
    Le reflet mis sa main sur la surface du miroir.
    -Si tu veux savoir, accepte-moi.
    -Avant ça, j'ai une question ...
    -Je t'écoute ?
    -Que va t'il arrivé à mon corps ? Je suis né moitié démon et moitié ange ! Quel apparence je vais prendre ?
    -Aucune idée. De ce que je sache, en ayant mes souvenirs, tu redeviendras un ange à part entière.
    -Je vois ... on y va ? dis-je presser de tout découvrir.
    Il hocha la tête et remis sa main. Je mis la mienne sur la sienne et ... je vis toute la vérité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :