• 36

    La journée s'était déroulé rapidement.

    Il y eut des moments où je me sentais observer, mais rien d'inhabituel ne s'était produit.

    A par le fait que je guettais la présence de Marduk et de sa clique à chaque coin de couloir, ce qui n'était pas dans mes habitudes. En temps normal, je passais mon temps à le fuir... mais il fallait que je lui parle. C'était nécessaire pour moi-même.

    -Dis donc ! D'habitude tu cherches à fuir les problèmes, pas à en provoquer ! s'exclama Tess d'un coup, alors qu'une fois encore, je cherchais Marduk du regard dans les couloirs.

    -Mmmm ? fis-je, distraite.

    -Arrête de chercher ce crétin de gnome ! dit-elle, agacée.

    -C'est un gobelin ! la reprit Camille.

    -C'est pareil ! 

    -Non, ce n'est pas pareil, bien qu'ils soient souvent mis dans le même catégorie ... fit Louis en replaçant ces lunettes qui lui tomber du nez.

    -Louis, ce n'est pas le sujet ! Elle cherche se crétin pour... pourquoi au juste ? me demanda Tess, intriguée.

    -Je ... j'aimerai m'excuser auprès de lui ...

    -QUOI ??? Après toute les vacheries qu'il t'a faite tu veux t'excuser ? Tu te fiches de moi ? Tu...

    -Pourquoi voudrais-tu faire une chose pareil ? me demanda Camille, en arrêtant Tess d'un geste.

    -Pour moi-même, en grande partie je pense... je veux redevenir ... stable ?

    Camille souris.

    -Tu n'es pas censé nous le demander, tu es censée le savoir toi-même ! me rabroua Louis.

    Tess souris à son tour :

    -Je vois... alors allons vite trouver la cachette de ce chère Marduk et finissons-en avec lui ! s'exclama t'elle, joyeuse.

    -Quand c'est toi qui le dit, on dirait qu'on va le tuer ... fit Lucas en arrivant.

    Je ris.

    -Mais comment vous comptez le trouver ? Le collège est assez grand et les cachettes, ce n'est pas ce qui manque ici ... releva Lucas.

    -Oh, pour ça, ne t'inquiète pas ! Je suis doué à cache-cache ... fit Tess en souriant d'un air malicieux.

    Après avoir échanger un regard, Camille, Tess et Louis partirent chacun dans une direction différente.

    Une minute de silence passa avant que Lucas ne craque :

    -Tu penses qu'ils vont le trouver avant la fin de la récré ?

    -Oh, ne t'inquiète pas ! Je suis sure que sa ne prendra pas trop longtemps à ces trois là de le retrouver ... dis-je en souriant.

    De toute les bêtises qu'avait pu proféré le conseil, il y a bien une chose dans laquelle ils avaient bien raison : j'étais étroitement lié aux "créatures". La preuve : j'étais pratiquement Sicarius au trois quart et j'avais des amis sur qui compté de différente race ! 

    En y repensant, tout c'était déroulé tellement vite, que ma vie avait été complètement chamboulé. J'avais fait un pas de plus qui me rapprochait des chasseurs, je m'étais libérée de beaucoup de chose et je m'étais vider sur mes avis auprès de ce foutu conseil ... sa faisait du bien ! 

    Mais une question subsistaient ... qui avait blesser Eren ? Qui avait osé toucher et menacer la vie de mon frère ?

    Ma colère remonta à la surface en y repensant. 

    -Wow ! Aria, on se calme ! Ton Ethan n'est pas là, alors calme-toi ! s'exclama Tess en me mettant une main sur l'épaule.

    -Pardon, j'ai encore du mal à ... stabiliser.

    -Je vois sa ... fit-elle en tirant la langue. Bien, sinon Camille et moi, on a trouvé Marduk en même temps. Tu me suis ?

    -Une égalité ? C'est rare... fit Louis en remettant ces lunettes en place.

    -Toi tu as cherché du mauvais côté ! fit Tess en le narguant.

    Prenant un air vexé, il tourna la tête.

    -Merci de ton aide, Louis ! lui dis-je, pour arrêter cette fausse bouderie.

    Il me souris, me faisant découvrir ces canines rétractés.

    Je suivis Tess dans le dédale de couloir :

    -On a pas eu trop de mal à découvrir où il se terrait depuis quelque temps. Il fait tout pour nous éviter depuis ta euh ... crise de meurtre. Faut dire que tu l'avais impressionné ... il était mort de trouille ! Enfin, depuis cet événement, il se cache du côté des petits de 6e. Il fait un peu de racket et terrorise deux-trois gosses, mais il n'en fait pas trop non plus. Bah, sa risque de bien le surprendre de te revoir...

    Elle avait un grand sourire jusqu'au oreilles.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :