• 32

    Je sentais que je reprenais petit à petit conscience.

    Mon bras m'élançais un peu, mais je sentais aussi que la plaie se refermer déjà.

    -Sa commence a devenir une habitude ... murmurai-je pour moi-même.

    -Quoi donc ? entendis-je soudainement.

    Je sursauta. 

    Oups, c'était la voix d'Adrien ...

    J'ouvris les yeux. C'était bien cet imbécile qui apparaissait n'importe où sans qu'on le sache ...

    - ... de m'évanouir. complétais-je.

    -Je vois. Mais si je devais t'expliquer de manière simple, c'est que lorsque ton corps active ton gène vampire, ton corps est en suractivité et devient donc puissant. Mais une fois que cela se déactive, ton corps devient faible et sans force, comme si il devenait sans batterie ... tu comprend ?

    J'hocha la tête.

    -Sinon, c'est devenu l'un de tes passes-temps favoris de me désobéir ? fit-il en levant un sourcil.

    -Je t'ai obéis ! La preuve, je suis sortie avec Lias de la maison et il m'a escorté jusqu'ici...

    -Oui, il m'a expliqué ce que tu as fais ... d'ailleurs se bébé a bu sont premier biberon de sang il y a tout juste cinq minutes ... tu l'as sauvé d'une mort certaine. Comment as-tu fais ?

    -Quand j'ai craché du sang je l'ai vu réagir, alors j'ai essayé de le lui-donner et sa a marché. C'est tout.

    Il eut l'air de réfléchir, puis soupira, comme si il abandonner :

    -Princesse, tu es beaucoup trop imprévisible pour moi ... enfin, pour ce qui est de notre voyage, j'espère que personne n'est au courant, n'est-ce pas ?

    Je fis non de la tête. Si je l'avais dit à voix haute, il se rendrais compte que je mentais.

    -Bien, nous partons demain, donc. Je viendrais te chercher vers midi. Prépare-toi un sac avec le nécessaire minimum, d'accord ? Là où nous allons, il y aura tout ce dont nous avions besoin...

    -D'accord. Sinon, je vais bien maintenant ? Je peux me lever ?

    Il me mit sa main sur mon front.

    -Ton corps commence a manqué de sang ... il faut que tu manges de la viande ou quelque chose de sucrée ...

    A ces mots, je m'assis et j'étais sur le point de me lever quant il m'en empêcha.

    -Quoi ? dis-je de mauvaise grâce.

    -Je n'ai pas fini. Lily, promet-moi d'arrêter de te mordre à chaque fois que tu te transformes, ok ?

    -Je vais essayer ...

    Il soupira et me libéra. Il m'aida a me lever avec précaution.

    Il se redressa soudainement avant de se détendre :

    -Oui Lias, tu peux entrer ! s'exclama t'il.

    Et la porte s'ouvrit.

    Lias ouvrit ces bras, tout en s'approchant, dans l'espoir, sans doute de m'enlacer, mais une silhouette se déplaça plus rapidement que lui, vers moi, pour me serrer fort contre lui.

    -Léo ! m'exclamais-je. Ca va ?

    Il frotta sa joue contre la mienne.

    -Oui, ne t'inquiète pas ... et toi comment tu te sens ?

    -Il faut que je mange du sucrée d'après Adrien ... dis-je en faisant un sourire qui montais jusqu'au oreille.

    Rien que de m'imaginer en train de manger une montagne de gâteau ... mmmm !

    Lias recula d'un pas. Léo soupira. Je vis Adrien rire discrètement.

    -Je suppose qu'on a pas le choix ... fit Léo en me caressant la tête.

    -On peut y aller tout les trois ? demandais-je.

    Ils parurent surpris, mais acceptèrent.

    -Je vais prévenir mère et je vous rejoint, d'accord ? fit Lias en partant.

    Léo se tourna vers moi :

    -Princesse ou sac à dos ?

    -Sac à dos ! dis-je en tirant la langue.

    Il me hissa alors sur son dos :

    -C'est partit ! s'exclama t'il.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :