• 32

    -C'est magnifique ! m'exclamais-je, séduite.

    -Oui, mais pas que ... tu ne ressens rien ? me dit-il en cherchant quelque chose sur mon visage.

    Je ferma les yeux. Non, je ne ressentais rien de ... si. 

    -Si, je ressens quelque chose de spécial. (J'ouvris mes yeux) Ma boule de sentiment à disparu ! 

    -Qu'appel-tu ... "boule de sentiment" ? demanda t'il, l'air curieux à présent.

    Je lui fit un résumé assez court des événements récent.

    Lorsque j'eu terminé, il y eut un silence un peu étrange.

    Une chauve souris vola près de nous.

    -Dom Aegil, pourquoi avez-vous dit à mon frère qu'il ne pouvait pas venir ici ? Qu'a ce lieu de si spécial ?

    Il releva la tête et la tourna vers moi :

    -De cette fenêtre, nous les Sicarius pouvons sortir sans se cacher et être tranquille. Si nous sortions dehors d'ici, la forêt est considéré comme notre jardin. Nous serons donc sur notre territoire.

    -Et si vous sortez par la porte d'entrée ?

    -Eh bien, le sort ne fonctionnera pas et nous devrons sortir encapuchonné.

    -Ah oui ! Pourquoi portez-vous une capuche d'ailleur ? Tout à l'heure, vous aviez commencer vos explications ...

    -Chaise ! s'exclama t'il en claquant des doigts.

    Deux chaises apparurent, il m'indiqua de m'asseoir d'un geste, pendant qu'il faisait de même.

    -Lumière ! recommença t'il.

    Des bougies suspendu dans le vide au-dessus de nous apparurent de nulle part.

    J'étais souffler.

    -Comment ? C'est incroyable ! m'exclamais-je, émerveiller.

    -C'est mon pouvoir. Pour répondre à ta question, nous, Sicarius sommes des ... créatures de prestige, comme dises les chasseurs. Nous sommes considéré comme des nobles. Des créatures des hautes sphères. Nous avons le respect de toutes les espèces. Nous ne pouvons donc pas nous montrer impunément n'importe quand à n'importe qui. Car la couleur de nos cheveux et nos yeux montrent à quel race de Sicarius nous faisons parti.

    -Pourquoi ? Il y a plusieurs ... race ? dis-je, mal à l'aise sur le dernier mot.

    -Oui, il y a en tout sept race de Sicarius qui se réfèrent à ce que les humains appellent "pécher capitaux"... regarde.

    Il enleva sa capuche. Je fus frapper de voir à quel point il ressemblait vraiment à un humain.

    Il avait le visage d'un homme d'une trentaine d'année. La seul chose qui sortait de l'ordinaire était ses cheveux et ses yeux qui était ... de couleur violet. Comme moi.

    -Je vais t'expliquer, nous ne sommes plus aussi nombreux qu'avant. Mais il existe encore chacune des races à travers le monde. les Sicarius de type violet, comme moi, représentons la luxure. Ceux de type Jaune, l'orgueil. Ceux de type Vert, l'avarice. Ceux de type noir, l'envie. Ceux de type gris, la paresse. Ceux de type Orange, la gourmandise. Et enfin, ... ceux de type Rouge, la colère... m'expliqua t'il en énumérant chaque race sur ces doigts.

    A la fin je fus déçu. Etais-je une exception, une sorte de monstre, même chez eux ?

    -Qu'y a t'il ?

    Il me fixait de ses yeux violet.

    -Je ... il n'y a aucun type bleu, n'est ce pas ?

    Il se pinça les lévres :

    -Je suis désolé, Aria mais je ne peux pas parler de ce qui te concerne. Pas encore... tant que je n'en ai pas la permission, ma bouche restera close.

    Je fus intrigué et à cette réponse, des dizaines de milliard de question apparurent dans ma tête.

    -Pour continuer, chaque race à un pouvoir étant en rapport avec son ... pécher (il sourit), enfin, voilà. Je fais parti de la luxure, il est donc évident que mon pouvoir soit en rapport avec la volonté d'obtenir tout ce que je désire...

    Je souris. Voilà donc l'explication de son tour de magie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :