• 26

    -[...] Je te dis que tout ira bien ! fit mon père, exaspérer.

    -Vous allez vraiment aller chez lui ? Tu es sur que c'est une bonne idée ? demanda ma mère une énième fois.

    -Malorie, on en a déjà discuter ! Il veut la voir, il pourra peut-être l'aider, ne t'inquiète pas, d'accord ? Fais-moi confiance !

    -Très bien. Mais elle a intérêt à rentrer saine et sauve, sinon je fais un malheur, Sicarius ou non ! 

    Mon père soupira et raccrocha son téléphone.

    -Bon, on a prévenu ta mère pour ce soir ... on continu ?

    J'hocha la tête et me releva.

    Il avait décider d'appeler maman pour la prévenir et ne pas lui faire de cachotterie.

    C'était une mauvaise idée, et je continuais à le penser ...

    Je me mis en garde.

    -De quoi se nourrissent les Sicarius ? demandais-je en donnant le premier coup.

    Il l'esquiva. 

    -De la même manière que les humains, en général. Le Sicarius est une créature se rapprochant le plus des humains. Autant physiquement que dans sa façon d'être...

    -"en général" ? demandais-je, curieuse.

    J'arrêta mon coup de pied en cours et baissa ma garde. Mon père en profita pour me mettre à terre.

    -Ah, désolé ... réflexe ! s'excusa t'il en m'aidant à me relever.

    -Et donc ? dis-je.

    -Ah ... euh ... disons que les Sicarius ont une envie plutôt ... grande pour ...

    -Pour ?

    -L'alcool.

    -Hein ?

    Je m'attendais à ce qu'il me parle de sang comme un vampire ou quelque chose de gore dans ce genre mais non.

    -Tu plaisantes ? continuais-je.

    -Non. Les Sicarius sont de grand amateur d'alcool. Ils ne ressentent pas les effets de celui-ci, mais ils aiment ressentir le goût, en quelque sortes...

    J'avais plus ou moins compris.

    -Alors en quoi le Sicarius est une des créatures les plus dangereuses et redoutés ? 

    Il leva un sourcil et souris :

    -Que tu l'ignores ne me surprend même pas ... il va falloir t'enseigner les bases. Pour faire simple, "Sicarius" signifie "Assassin". Les Sicarius sont connu pour être des créatures aux sang chaud et des mauvais perdant. Si on s'en prend à l'un d'entre eux, on en revient pas vivant. Ils ont l'art du meurtre dans les veines. C'est peut-être aussi pour cela que tu ne te sens pas rassuré... tu viens à peine de débloquer une nouvelle partie de toi. Tu es comme un nouveau né ...

    Je tiqua au mot "nouveau-né", mais je ne dis rien.

    -Bien arrêtons-nous là, pour ce qui es du combat à main nu. A présent, utilise tes pouvoirs !

    Je soupira :

    -On ne dit pas au "nouveau né" de ne pas jouer avec le feu ? dis-je sournoisement.

    Il rit :

    -Ton feu n'a pas l'air si dangereux ...

    Je fis sortir mes sphères et mon manteau de flamme encore plus rapidement que d'habitude.

    Comme il l'avait dit, je sentais mon sang bouillir d'envie d'en découdre et de gagner.

    -Prêt ? demandais-je, motiver.

    -Quand tu veux ! me répondit-il de bonne humeur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :