• 23

    L'information mis du temps a monter jusqu'à mon cerveau.

    -... Hein ? Sérieux ? Mais ... non, impossible ! C'est une blague ? dis-je.

    Mes pensées tournaient à cent à l'heure.

    -Non, je te jute que... commença Goddy.

    Mais je l'interrompis en commençant à rire de manière hystérique.

    Je ne sais pas pendant combien de temps je fus dans cet état, mais lorsque je m'arrêta, Goddy me tendis une boîte de mouchoir.

    Tout en pétant un câble, j'avais pleurer et ris en même temps.

    Je me moucha rapidement, mal à l'aise de m'être montrer en spectacle...

    -Ca va mieux ? demanda t'il, inquiet.

    J'hocha la tête, en me passant une main dans les cheveux.

    -Euh... comment dire ... tu sais ... avoir été hystérique comme cela je pense que c'est normal ... tu as retrouvé l'intégralité de tes souvenirs et tu te rends compte de plein de truc donc ... péter un câble dans cette situation c'est ... normal ?!

    Il m'avait expliquer ça d'une manière à vouloir me remonter le moral.

    -... merci Goddy... murmurais-je.

    -Olaaa ?? Qu'ai-je entendu ? Des remerciements de la part d'un Lulu Junior ?? dit-il d'un air moqueur.

    Je lui foutu une droite non-contrôler.

    -Désolé, c'était un réflexe ... dis-je en levant les yeux l'air innocent.

    Il se frotta la joue, qui commençait à rougir.

    -Ouais, ouais, au moins je vois que tu vas mieux ... fit-il en faisant la grimace.

    J'essaya de me lever. Pas de vertige, je tenais sur mes jambes ... tout allait bien !

    Je me dirigea vers la salle de bain pour prendre une bonne douche et je me rhabilla rapidement.

    -Parce que tu prévois de sortir, Mr le convalescent ? me dit Goddy en se mettant devant la porte de ma chambre.

    -Oui, je veux aller voir Lucifer.

    Il pâlit.

    -Si Lucifer apprend que je t'ai dit la vérité, je vais me faire trucider ! s'exclama t'il.

    -Ne t'inquiète pas, je lui dirais que c'est moi qui est deviné...

    -Tu ne sortiras pas d'ici ! dit-il en me menaçant du regard.

    Je souris :

    -Petit joueur ! dis-je amusé en brandissant mon poing sous son nez.

    Il soupira :

    -C'est un argument de poids ... et je suis censé dire quoi à ta soeur et tes parents ?

    -Que je suis partis prendre l'air ?

    -Tu pourrais ouvrir la fenêtre pour ça ...

    -Alors je te charge de me trouver une excuse ! Et pas un plan foireux s'il te plaît ! demandais-je avec un clin d'oeil.

    Il se décala en soupirant à nouveau.

    -A plus ! lui dis-je en ouvrant la porte.

    -----------------------------------

    Je venais à peine de sortir de la maison, quand je vis un doigt me pointer et une voix hurler :

    -Toi !

    -Moi ? dis-je en levant un sourcil.

    -Tu as intérêt à t'expliquer ! A tout m'expliquer ! hurla Simon, rouge de colère.

    -... me dit pas que tu m'as attendu tout ce temps ici ? Sa doit faire quoi ? Deux jour que je suis malade ?

    Il ne bougea pas.

    Je soupira :

    -Je t'expliquerai tout après. Laisse moi juste le temps d'aller faire ce que j'ai a faire...

    -Sa a toujours été comme ça avec toi ! Quand il t'arrive des choses graves tu ne dis jamais rien et tu ne racontes rien à personne ! J'en ai assez ! Pourquoi tu ne t'ouvres pas ? Pourquoi tu ne nous fais pas confiance ?

    Je voyais des larmes de rage au coin de ses yeux.

    Il me fusilla du regard et s'enfuit en courant.

    Je me passa une main sur le visage, décourager.

    Quand il se mettait en colère - ce qui était très rare- c'est qu'il prenait la chose en question, très à coeur.

    Mais bon, à la fin il se mettait à bouder et revenait vers moi, ce sera certainement pareil cette fois-ci aussi... 

    J'haussa les épaules et commença à avancer : la priorité était d'aller s'expliquer avec mon maître, le vrai Lucifer.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :