• 44

    Lorsque j'ouvris les yeux, je sus que j'étais guéris.

    Je me sentais bien, en pleine forme et surtout ... remplis de magie !

    C'était une sensation extraordinaire !

    -Tu vas bien ? entendis-je quelqu'un s'exclamer sur un ton de panique.

    Je tourna la tête.

    Andréa. Si je m'attendais à ce qu'elle s'inquiète pour moi ...

    -Je vais mieux ... dis-je d'une voix enrouée.

    Elle me fixa encore une demi-minute avant de sortir en courant.

    Où était Zac ? Il était pourtant là quand je m'étais endormi ...

    -Jenne ! Comment vas-tu ? fit ma mère en entrant.

    J'hocha la tête.

    -Où sont ... les triplets ? dis-je la voix cassé.

    -Ils voulaient rester mais ils se devaient de retourner à la Spell Academy. Les cours ont repris là-bas... bien qu'Ethan soit rester. 

    -Pourquoi lui ?

    -Parce qu'il doit rester avec ton père jusqu'à la cérémonie du serrement. Bien, tu veux boire, manger ... ou te laver peut-etre ?

    J'hocha la tête.

    -Maman ...

    -Oui ?

    -J'ai dormis combien de temps cette fois-ci ?

    -Deux jours ! fit-elle avec un sourire.

    -Je file a la douche ! dis-je en me levant doucement.

    ----------------

    Une fois douchée, habillée et rassasier, je me sentis bien 100%.

    Je m'assis alors sur le canapé, toute détendue.

    En mode chamalow.

    Jusqu'à ce que je me rende compte d'une présence à ma droite.

    Je sursauta en me redressant :

    -Ethan !

    Il me fixa un moment, puis me demanda :

    -Tu vas bien ?

    J'hocha la tête.

    -Tu as dormi longtemps ...

    -C'est ce que ma mère m'a dit ...

    Malgré moi, j'étais très tendu. Je ne savais pas quoi lui dire.

    Le silence régna a nouveau.

    Il le brisa en me prenant par surprise :

    -Est-ce que tu me détestes ?


    votre commentaire
  • 00

    R. Les enfants indigos


    votre commentaire
  • 01

    Si on recherche sur internet le sens d'enfant indigo, voilà ce qu'on nous dit :

     

    VOICI LES HUIT BESOINS FONDAMENTAUX DES ÊTRES INDIGO DE TOUT 

    ÂGE: 

    1.Exprimer sa reliance. (Exprimer son contact avec le Divin fortement ressenti, un 

    contact avec sa propre Conscience Divine, Christique, Solaire, ou avec la Source 

    Première de l'Univers qui permet de savoir de façon innée diverses choses 

    spirituelles, ésotériques, métaphysiques, beaucoup mieux et beaucoup plus 

    profondément parfois que ce qui est enseigné dans bien des livres, des écoles ou des 

    religions.)

     

    2.Vivre sa vérité intérieure. (Avant quoi que ce soit d'autre qui vient des autres ou 

    des livres ou de la tradition.)

     

    3.Être intègre. (Être qui il est, dans sa totalité, son unicité, sa marginalité, et faire 

    peu de compromis déchirant intérieurement - ce qui le rend souvent 

    "incorruptible".)

     

    4.Vivre dans la congruence. (Passer le même message par l'ensemble de ses gestes, 

    ses actions, ses émotions, ses pensées, ses paroles.)

     

    5.Servir. (Être utile, sentir qu'il contribue  à l'enrichissement de la société, de la 

    planète, de la Vie, tout en respectant le Grand Plan Divin et les Lois Cosmiques 

    Universelles.)

     

    6.Vivre libre. (Refuser toutes les autorités ou contraintes aliénantes, 

    emprisonnantes, étouffantes, non justifiées  par lui - ce qui inclut refuser l'autorité 

    parentale ou professorale si elle n'est pas  intelligente selon lui, même s'il a 3 ans seulement ! Et cela signifie aussi ne pas changer de direction si on fait pressiion sur lui par le chantage, les menaces, les punitions, les agressions, les récompenses...

     

    7.Aimer. (Se nourrir d'abord et avant tout de contacts amoureux avec les êtres: 

    angéliques, humains, animaux, végétaux, minéraux)

     

    8.Harmoniser. (Se sentir dépérir dans  les cadres de vie qui n'expriment pas 

    l'harmonie, la beauté originelle de la vie; recherche constante de situations joyeuses, 

    harmonieuses, lumineuses, pacifiques, compréhensives et créatives.)

     

    VOICI MAINTENANT LES 25 CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES QUI 

    DISTINGUENT LES ÊTRES INDIGO, QU'ILS SOIENT ENFANTS, 

    ADOLESCENTS OU ADULTES. 

    (Il n'est pas nécessaire d'avoir toutes ces caractéristiques pour être un indigo.) 

     

    1.Se sentir étranger. (Ne pas reconnaître le décor planétaire, social, culturel, s'y 

    sentir mal à l'aise.)

     

    2.Se souvenir de façon floue d'appartenir à une Famille spirituelle souvent plus 

    importante que sa famille biologique. (Une Famille formée d'êtres intelligents, 

    amoureux et créatifs dont on a une grande nostalgie.)

     

    3.Avoir beaucoup de difficulté à s'adapter à la densité. (Trouver le corps physique 

    emprisonnant et encombrant, trouver étrange de devoir manger des aliments denses 

    pour survivre, se sentir mal à l'aise face aux selles et à l'urine, ne pas être attiré vers 

    les activités très physiques...)

     

    4.Ressentir fréquemment une angoisse de  séparation. (Et être réactivé chaque fois 

    qu'une petite séparation anodine survient dans les relations interpersonnelles, cela, 

    puisque l'âme se souvient de façon floue mais intense, d'avoir été séparée de la 

    Source, ou d'une grande Sphère de vie lumineuse et infiniment belle, amoureuse et 

    intelligente.)

     

    5.Sensation d'indignité ou de honte spirituelle. (Car incompréhension de sa raison 

    d'être sur cette Terre et imagination qu'il s'agit d'une punition alors qu'en fait, il 

    s'agit d'une mission d'aide et d'élévation humanitaire.)

     

    6.Perceptions de barbaries. (Se sentir en présence d'êtres barbares, monstrueux, 

    dangereux, et parfois en être apeuré ou traumatisé.)

     

    7.Imagination très vaste. (Imaginer facilement la vie sur d'autres planètes, dans 

    d'autres systèmes solaires ou d'autres galaxies, ou dans d'autres dimensions plus 

    subtiles - imagination généralement nourrie par des souvenirs d'expériences 

    véritables sur ces autres sphères de vie et dans les nombreuses réalités 

    multidimensionnelles.)

     

    8.Hypersensibilité. (Pleurer ou rire très facilement, ressentir rapidement les états 

    d'âme des êtres près de soi ou vivant sur un autre continent.)

     

    9.Persévérance. (Sentir l'importance des élans internes qui propulsent et les suivre 

    malgré les obstacles ou conditionnements externes.)

     

    10.Visions grandioses ou mégalomanes. (Être habité de projets, de rêves, d'idées... 

    qui font rire les autres, que les autres considèrent impossibles, alors qu'en soi on les voit déjà entièrement réalisés ! – et on sait qu'on fera tout ce qui est possible pour 

    les matérialiser).  

     

    11.Mental ingénieux. (Talent naturel pour les inventions, les solutions, les 

    innovations technologiques... car son âme a déjà vécu là où cela existe déjà et fait 

    que son propre mental est le mental futur de la Terre.)

     

    12.Grande curiosité. (Être un enfant qui pose constamment des questions, qui veut 

    tout comprendre, et un adulte qui ne se lasse jamais d'apprendre.)

     

    13.Rapide et souvent hyperactif. (Reflet de ses habitudes d'une autre incarnation à 

    créer efficacement et rapidement - souvent aussi les créations sont plus rapides dans 

    les plans plus subtils - donc grande difficulté à accepter la lenteur des gens et du 

    fonctionnement du plan physique de la planète Terre.)

     

    14.Apprentissage rapide. (Capable de grande concentration et d'assimilation très 

    rapide de la nouveauté - cela fait souvent des enfants qui s'ennuient à l'école ou qui 

    voient rapidement les faiblesses des éducateurs ou même qui les dépassent en 

    compréhension.)

     

    15.Sensation d'être un missionnaire. (Souvenir floue dans son âme d'avoir une 

    mission, un mandat, une oeuvre bien particulière et bien importante à réaliser pour 

    la transformation de la Terre - Flavio, 6 ans, disait: les âmes missionnées sont là 

    pour aider à la transition de la Terre dans une dimension plus subtile.)

     

    16.Incapacité à mentir. (Sentir la valeur de dire la vérité, même lorsque l'égo des 

    gens en est choqué ou blessé - et grande tristesse face aux mensonges des gens qui 

    mentent, et aux paroles de ces gens qui disent que tout le monde ment et que c'est 

    normal.)  

     

    17.Grande créativité. (Sensation de mort interne dans les schémas de routine.)

     

    18.Thérapeute inné. (Facilité et ardeur naturelle à débloquer les émotions et les 

    pensées en soi ou chez les autres.)

     

    19.Paradoxe interne entre le sentiment d'égalité et le sentiment de supériorité. 

    (Sensation que tous les êtres sont d'essence semblable et égale, donc de même valeur, 

    et en même temps, confusion en voyant  les personnalités des gens en général 

    grandement inconscientes et présence d'un  sentiment de supériorité ou d'orgueil 

    spirituel - ce paradoxe se résout quand l'être découvre sa nature d'indigo et son rôle 

    sur la Terre.)  

     

    20.Jardin secret. (Maintenir privé, secret, juste pour soi, une grande partie de sa 

    connaissance, ses expériences, ses conclusions sur les événements... pour éviter 

    d'être rejeté, blessé, ridiculisé par les êtres moins éveillés qui l'entourent - certains 

    indigo vont sombrer très jeunes dans une  ou plusieurs de ces situations: la dépression, l'apathie, les drogues, l'alcoolisme, la boulimie... pour compenser tout ce 

    qu'ils sont encore incapables d'accepter de leur vie ici ou ils sont si souvent rejetés et 

    mal aimés.)  

     

    21.Réformateur de systèmes planétaires. (Certains appellent les indigo "les 

    mercenaires du Divin" puisqu'ils viennent pour aider l'Humanité à sortir des 

    conditionnements, enfermements et assoupissements, ils agissent et parlent de façon 

    souvent confrontante pour ôter les oeillères, les muselières, ouvrir les yeux, les 

    oreilles et les coeurs; ils sont des empêcheurs de tourner en rond.)  

     

    22.Direction intérieure. (Savoir intérieurement ce qui est à faire, et ne pas apprécier 

    de se faire forcer ou pousser dans le dos pour quoi que ce soit, respecter son rythme, 

    son "timing", ses heures, et ne pas accepter de discipline imposée de l'extérieur.)

     

    23.Alimentation marginale. (S'alimenter à des heures non-fixes, uniquement quand 

    le corps en ressent vraiment le besoin,  souvent, sauter des repas ou même des 

    journées de nourriture, manger le souper au déjeuner et le déjeuner au souper, le 

    dessert en premier et la soupe en dernier, et bien souvent refuser de manger de la 

    viande, être végétarien ou respirien - se nourrir de Lumière uniquement-.)

     

    24.Facultés extrasensorielles. (Facultés activées ou encore inactivées qui s'activeront 

    à des moments clés de leur existence, facultés de lecture dans les pensées des autres, 

    de télépathie, de télékinésie, de clairvoyance ou clairaudience - voir les auras et les 

    êtres des autres plans et entendre la musique des sphères -, voyages astral la nuit 

    pour aller dans des "Écoles de nuit" ou des Vaisseaux spatiaux pour recevoir ou 

    transmettre des informations.)  

     

    25.Karma minime. (Être dont la vie est allégée de conséquences karmiques lourdes 

    puisque les actes sont presque en accord continuel avec les Lois Cosmiques 

    Universelles. Certains indigo sont de très vieilles âmes, d'autres de très jeunes, 

    d'autres encore, ne sont pas passé par la naissance et ont pris un corps, un véhicule 

    physique au moment ou quelqu'un désincarnait, ils sont alors ce qu'on appelle des 

    "walk-in", certains indigo viennent sur la Terre pour la toute première fois et ne 

    connaissent aucune âme de cette planète, autrement dit, ils n'ont pas d'expériences 

    de ressouvenance ou de retrouvailles spirituelles en rencontrant les êtres sur leur 

    route, comme ceux et celles qui se sont incarnés plusieurs fois sur Terre, cela génère 

    un sentiment de solitude encore plus grand et une soif bien particulière de retrouver 

    sa Famille interplanétaire et intergalactique, donc une soif très difficile à 

    comprendre pour tous les êtres qui sont des habitués de la Terre. Les êtres indigo 

    sont également appelés les "semences d'étoile" ou les "enfants des étoiles" - les 

    "starkids" !)

     

    Si tu répond à 60% de ces critères, tu es un enfant indigo, dit une <enfant des étoiles>.

    Ce qui est bien, car cela veut dire que nous sommes pareil !

    Alors ... l'es-tu ?

     

     


    votre commentaire
  • 26

    -Tu es en train de me dire que Nicolas est parti traquer ce type ??

    -Lily, soit tu mange, soit tu pose des questions, mais pas les deux à la fois ! s'écria t'il. Enfin ... oui il est parti mais lorsque ce type a plongé dans la seine, ils ont essayer de retrouver sa trace ... sans succès, malheureusement.

    -Vous... vous avez prévenu Léo ? demandai-je; hésitante.

    -Non. Le nid a demandé a ce que Léo ne soit pas au courant ... sa risquerai de ... mal finir. Pour tout le monde ...

    -Mmm... approuvais-je en mangeant.

    -Et toi ?

    -Tu es blessante Lily ! Je suis le plus vieux, je sais me retenir et me tenir ! Léo par contre est plus ... impulsif. Heureusement qu'il n'est pas encore rentrée ...

    Je baissa les yeux.

    -Et ? demandai-je pour savoir la suite.

    -Et ils sont toujours a sa recherche ... mais sa piste à l'air de s'éloigner de la ville. Je resterai avec toi jusqu'à ce que l'on retrouve. Bien, tu as fini ?

    Je venais a peine de prendre la dernière bouchée.

    J'hocha la tête.

    J'entendis quelque chose vibré.

    Lias décrocha son téléphone :

    -Allo ? [...] oui ? [...] Je suis au courant ... [...] non, pas encore ... [...] surement [...] avec moi [...] très bien. [...] D'accord, on rentre. [...] A tout de suite.

    Il raccrocha.

    -Lily, si tu as fini, on va rentrer à la maison. Sophia a appelé maman pour lui dire que Lias était sur le chemin du retour. Il ne doit rien savoir ... est-ce clair ?

    J'hocha la tête.

    On se leva donc et je le suivis.

    En regardant derrière, je vis la serveuse se précipiter sur notre table pour débarrasser.

    -Dis Lias ...

    -Oui ?

    -Tu as déjà voulu naître humain ?

    Il me fixa avec attention, puis soupira :

    -J'y ai déjà penser. Mais non, je préfère être un vampire ... pourquoi me demandes-tu cela ?

    -J'étais en train de penser que les humains était très courageux ... travailler toute leur vie en ne sachant rien de leur lendemain ... travailler pour survivre alors qu'ils peuvent mourir a tout moment ...

    -Mais ils ont peur de la mort.

    -Comme moi ...

    Il soupira a nouveau et me tendis la main.

    Je la pris et la serra très fort.

    -Moi je n'ai pas peur de la mort, parce que je sais qu'elle peut arriver n'importe quand ! dis-je, avec fierté.

    Mon frère m'observa, me dévisagea avec attention. Je vis un éclat de douleur dans ses yeux.

    -Lily ... est ce que ... non, rien oublie. Tu veux qu'on aille jouer dans la forêt au lieu de rentrer ?

    -Ok ! Je suis partante ! m'exclamais-je ravie.

    ----------------------------

    On venait d'entrer dans la forêt, lorsqu'une silhouette nous fit sursauter en atterrissant.

    Mon frère, par réflexe, faillit décapiter la silhouette, avant de se rendre compte de qui c'était.

    -Toujours aussi dangereux ... s'exclama Adrien.

    -C'est toi qui apparaît toujours n'importe comment ... s'exclama mon frère.

    -Bon, Lily, comment vas-tu ?

    Je le fixa quelque seconde avant d'hausse les épaules.

    -Tu permets ? me demanda t'il en posant une main sur mes yeux et en enlevant mes lunettes simultanément. 

    Je ne voyais plus rien, naturellement, mais sa me faisait du bien.

    Je sentais une sorte de chaleur être dégager de sa main.

    -Elle a fait un semi-réveil ... entendis-je résumé Adrien. Je vois, j'ai compris ...

    Il enleva sa main.

    -Ouvre les yeux, doucement.

    Je le fis.

    La lumière filtrer par les arbres étaient tamisée. Je pus donc ouvrir mes yeux.

    -Alors ?

    -Je n'ai plus mal aux yeux ...

    -Bien ! fit Adrien en me tendant mes lunettes de soleil.

    Je les pris.

    -Qu'en as-tu déduit ? lui demanda mon frère.

    -Elle doit boire du sang. Même si ce n'est qu'une goutte ... sinon elle risque de s'endormir un long moment ... une sorte de coma indéfini qui risque d'arriver dans pas longtemps... ton organisme est fatigué Lily. C'est comme si on avait donner des gènes de vampire a un faible corps d'humain. Il ne résistera pas longtemps... tu penses pouvoir le faire ?

    Je fis non de la tête.

    -Rien que m'imaginé avoir du sang dans la bouche ... je frissonna a cette idée.

    -Et si nous mélangeons une goutte de sang dans un gâteau bien sucrée ou tu ne sentirais même pas le sang ?

    -Euh ... je ne sais pas ... faudrait essayer ... dis-je en haussant les épaules.

    -J'en référerais à ma mère. As-tu des nouvelles ? demanda Lias.

    -Oui et non ... Nicolas est blessé légèrement. Ah ! Et Léo vient de rentrer. Il ne va pas tarder a venir ici...

    -Nicolas est blessé ? répétais-je, inquiète.

    -Oui, la cible lui a envoyé une sorte de fléchette dans le bras et dans la jambe. Il est en train de récupéré, ne t'en fais pas.

    -Où est-il ?

    -Au nid. Tu vas y aller ?

    J'hocha la tête.

    -Alors allons-y ! fit Lias en commencent a courir.


    votre commentaire
  • 42

    On arriva a l'orée de la forêt. 

    Il ralentit puis s'arrêta.

    -Pourquoi tu t'arrêtes ? demandais-je.

    -A partir d'ici, on doit attendre Ozan. On ne peut pas pénétré seul, sinon on risque de se faire attaquer. Ce manoir est une véritable forteresse...

    -Qu'est ce qui s'est passé cette nuit ?

    -Je t'expliquerai tout une fois que tu seras en sécurité !

    -Parce que je suis en danger ?

    -Exacte ... le voilà !

    En effet, je vis un gros et grand loup noir poilu se dirigeait vers nous à toute allure.

    Voilà a quoi ressemblait un vrai loup-garou transformer ...

    Celui-ci nous fit signe de la tête de le suivre.

    Axel redémarra la moto et le suivi a travers un chemin sauvage mais plat.

    On arriva rapidement devant le manoir.

    Ozan entra dans le manoir et ressortit sous forme humaine.

    -Bonjour Ozan ! dis-je en souriant.

    Celui-ci me fit un sourire et me salua de la tête.

    Il ouvrit la porte en grand et nous fis signe d'entrer.

    -Avec la moto ! fit Ozan à l'adresse de mon frère.

    Axel redémarra la moto et entra dans le manoir.

    Ozan referma la porte derrière nous.

    Je descendis de la moto et j'enleva mon casque.

    Axel fit de même.

    -Je ne m'attendais pas à vous revoir aussi vite, les enfants ... releva Ozan.

    -Notre père ne t'a rien dit ? demandai-je.

    -Non. mais Dom Aegil m'a demandé de venir vous cherchez, c'est qu'il doit être au courant... par contre je vous préviens ... surtout toi, Axel. Préparez-vous, car Madame et le jeune maître son aussi présent aujourd'hui. Ne faites donc aucun geste déplacer. Est ce clair ?

    On hocha la tête.

    Je pris la main d'Axel et je la serra fort.

    Il me répondit par une pression.

    -Suivez-moi. fit Ozan.

    Il nous fit traversé le salon gigantesque de la fois précédente et nous fit passer par une porte -qu'une fois encore- je n'avais pas remarqué.

    On arriva ... dehors. Dans une sorte de mini jardin, remplie de fleur aussi belle, les unes que les autres.

    Dom Aegil était là, encapuchonné, debout.

    Debout devant un chevalet à sa taille. 

    Il peignait. Il peignait ... il peignait quelque chose qui me semblait familier.

    -Bonjour Dom Aegil. dis-je en me mettant à côté de lui.

    Il sursauta.

    -Aria ! Je ne t'ai pas senti approcher ! Comment vas-tu ?

    -Bien ! Dite-moi, Dom Aegil, qu'est ce que vous peignez ?

    -Pourquoi me demandes-tu cela ?

    -Parce que sa me semble familier.

    -Je vois... 

    Axel s'avança, tandis qu'Ozan paraissait surpris.

    -Salve Dom Aegil. Merci beaucoup d'avoir accepter la demande de mon père...

    -Axel ! Ne t'en fais pas, c'est un plaisir de vous recevoir ici, même en des circonstances pareils ... certaines races n'ont pas compris qu'elle est leurs place et quelles sont leurs limites ... c'est malheureux tout de même !

    Je remarqua alors qu'une silhouette encapuchonné était assise sur un sofa à côté de la porte.

    Dom Aegil dû voir ma curiosité, car il s'exclama :

    -Aria, je te présente uxor mea, Vesna. Vesna, je te présente Aria, la jeune fille dont je t'ai parlé.

    La silhouette ne bougea pas.

    -Ozan, tu peux disposer. Merci de les avoir escortés ici ! fit Dom Aegil.

    Ozan s'en alla, comme il fut ordonné.

    C'est alors que la silhouette bougea et ... se précipita vers moi pour m'enlaçais très fort.

    -Ariaaaaa !!! Je suis tellement contente de te voir enfin ! De pouvoir enfin te serrer dans mes bras ! Si tu savais comme j'en ai envie depuis longtemps !!!!

    Je fus un peu sonné de toute cette euphorie.

    -Et si tu la laissais respirer un peu, Vesna ? proposa Dom Aegil.

    Celle-ci me relâcha toute en restant près de moi.

    Elle enleva sa capuche.

    Elle était magnifique. 

    Elle avait des cheveux raides d'un violet clair magnifique. Une peau assez blanche qui allait parfaitement avec la couleur de ses yeux. Ceux-ci était d'un violet qui ressortait magnifiquement bien. Ses traits étaient fin. Une beauté parfaite.

    -Vesna, le protocole ! Tu pourrais t'y tenir, enfin ! s'exclama Dom Aegil.

    -Aegil ! Ici, je ne vois que le sang des nôtres, même si en ce garçon (elle regarda Axel) il est plus faible, il l'est ! Donc tout va bien, non ? 

    -Vesna, ce garçon comme tu l'appelle, est le frère d'Aria. Le 2e fils de Karle, Axel.

    La Sicarius le dévisagea un long moment et s'approcha de lui.

    Axel paraissait nerveux.

    -Ne t'inquiète pas. Même si ce n'est qu'à trois quart, tu fais parti des nôtres, tu es donc de la famille. Chez nous, la famille est sacrée. Mais tu dois quand même ressentir un certain degré de peur en notre présence, non ? lui demanda t'elle.

    Il hocha la tête.

    -Et en présence d'Aria ? As-tu peur ?

    Il fit non de la tête.

    -Etrange ... pourtant tu devrais ... son sang est ...

    -Vesna ! l'arrêta Dom Aegil. Ce n'est ni le moment, ni le lieu pour en parler !

    Celle-ci gonfla les joues, l'air boudeuse. Même ainsi, elle restait magnifique...

    -Je ... je suis enchanté de vous rencontrez ... Dom Vesna ? fit Axel maladroitement.

    Elle secoua la main :

    -Appel moi simplement Vesna. Je suis un peu comme votre tante, après tout ... ma soeur est votre grand-mère. Je vous l'ai dit, non ? Vous êtes de la famille !

    Axel avait l'air de tomber des nues. Moi j'étais simplement ... surprise.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires