• 19

    Oui, si à ce moment là il n'avait rien entendu, rien ne se serait produit.

    Il entendit des pas entrer dans la pièce. Deux personnes en pleine discussion:

    -[...] sans danger ? C'est trop risquer ! Qu'allons nous faire si les déchus en profite ? Ces déchets seraient bien capable de nous faire la guerre en les utilisant ! Etes-vous sûre de vous ? 

    -Il n'y a pas d'autre moyen ! Nous n'allons quand même pas les laisser croupir au fond de ce palais ! répondit une voix.

    -Bien. Alors à vos ordres ! Juste... est-ce que Dame Jeliel est au courant ?

    -Non. Et il n'y a aucune raison pour qu'elle le soit ! 

    Sur cet ordre sans appel, quelqu'un sorti de la pièce. L'autre, qui était rester commença à rire d'une mauvaise manière :

    -Bientôt ! Oui, bientôt nous serons débarrasser de ces nuisances qui pollue le paradis ! Bientôt ces démons du feu déguiser en ange, ces déchets ne seront plus là ! Ah~ il n'y aura plus de danger, qu'importe ce qu'ils deviendront après ...!

    Un long silence suivit, et l'autre partit. 

    Le petit était là, en état de choque. 

    Lorsqu'il s'en remit, il courut dans le jardin. Goribiel était là, l'attendant comme toujours.

    En voyant arrivait le petit l'air paniquer, il le pressa de question. Le petit le prit par les épaules :

    -Il faut que tu ailles te cacher ! Je ne sais pas qui, mais j'ai entendu des anges importants discuter... tout les anges ayant un pouvoir de feu vont être bannis d'ici ! Va te cacher ! Personne à part moi ne sait que tu en ai un, n'est ce pas ? N'est ce pas ?

    Goribiel baissa la tête :

    -Il n'y a que Dame Jeliel et Manakel. C'est un ange qui s'occupe de nous, au sous-sol... mais tu es sûr de ce que tu dis ? Pourquoi nous ferait t'il cela ?

    -Je...je ne sais pas... mentit-il.

    Goribiel hocha la tête et se leva. Il fit un signe de la tête au petit et couru vers le château.

    Les visions avancèrent de nouveau rapidement. Je vis le moment ou tout les anges de feu furent transférer vers le milieu, là où se rassembler les bannis et les déchus. Dans le groupe, il n'y avait pas Goribiel, ni les amis du petit.

    D'ailleurs, celui-ci observait la scène, cacher derrière un buisson.

    La vision ralentit soudainement. Une main se posa sur l'épaule du petit :

    -Salut toi ! Qu'est ce que tu racontes de beau ?

    Le petit se retourna. C'était l'ange qui était présent lors de la rencontre avec Lucifer... Amaros.

    -Rien de très beau... 

    -Tu n'as pas l'air très heureux de ce côté-ci ! fit-il remarquer.

    -Comment est-ce que je pourrais être heureux, alors que des anges se débarrasse d'autre ange innocent ? Chez nous, les démons, je n'ai jamais vu ça !

    -Caliel, ici c'est le paradis ! Eh puis... n'est ce pas ce qu'ils ont fait avec toi ? C'est bien pour ça que tu es ici contre ta volonté, non ? Je suis sûr que là-bas, ils ont continuer leur petite vie en t'oubliant...

    -Non, ce n'est pas vrai ! s'écria le petit.

    -Est-ce que Satan est venu te voir comme promis ? demanda Amaros.

    Le petit baissa la tête, penaud. Il fit non de la tête. Amaros eut un sourire moqueur :

    -Alors vois-tu que j'ai raison ? Pourquoi ne viendrais-tu pas de notre côté, dans la terre du milieu ? Je suis sûr que c'est bien plus amusant qu'ici ! Je peux même te le garantir !

    Le petit haussa les épaules. Il fit un pauvre salut de la main, sans enthousiasme, puis se dirigea vers le palais.

     Les yeux larmoyants retenant tristesse et colère...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :