• 14

    Je leva un sourcil et me retourna sous le choque :

    -Comment ça "j'ai faillis te perdre"? De quoi tu parles ?

    Il rit, les yeux dans le vague. Il me tapota la tête :

    -J'ai ... on a faillis te perdre pour de bon, lorsque tu étais petit... cet incident ne serait jamais arriver si elle ne nous avait pas cacher sa véritable identité ... et toi tu t'y es retrouver mêler alors que tu n'avais rien à voir avec tout ça... c'était horrible. Sa nous as tous affecter ... mère, père, grand-père, moi et ... toi, surtout.

    -????? 

    Aucun mot ne sortait. Je ne savais pas quoi dire ni par quoi commencer.

    En voyant ma tête, il sourit :

    -Nel, tu as perdu ta poker face ! Reprend-toi, Mr le génie ...

    J'inspira un bon coup, histoire de remettre de l'ordre dans mes idées.

    -Je m'appel Lionel ! Et sinon, c'est quoi cette histoire ? Raconte-moi tout correctement !

    Il me serra encore plus fort dans ses bras, comme s'il craignait que je ne parte en courant.

    -Je ... à la base, je ne suis pas censé te raconter tout ça, grand-père me l'a interdit... mais tu n'as pas à ignorer quelque chose qui t'es arrivé, alors je vais te dire tout ce que je sais mais ... je ne sais pas si sa va t'aider. Je ne veux plus te voir dans cet état lamentable ...

    Je pouvais voir dans ses yeux une douleur indescriptible ... qu'était-il donc arriver ?

    Il y eut un moment de silence, dans lequel il eut l'air d'être plonger dans ces souvenirs...

    Alors que j allais ouvrir la bouche, il commença :

    -A l'époque, la famille était vraiment très populaire. On nous demandait des assassinats de toute part, comme si c'était un jeu. Les gens étaient prêt à tout pour effacer leur rival ou quelqu'un qui les dérangeaient seulement de par leur existence ... c'est horrible à dire, mais c'est le "commerce" de notre famille. A part cela, nous n'avons rien d'autre. Nous sommes conçu pour cela, dés notre naissance. Et à l'époque, personne de notre famille pouvait penser que quelqu'un viendrait chez nous pour se venger d'un de nos "boulots". Car comme tu le sais, notre famille est tél un fantôme aux yeux du monde. Les gens nous prennent pour des légendes, même ...

    J'hocha la tête.

    -Quoi qu'il en soit, à l'époque, tu n'avais que trois ans lorsqu'elle est arrivée. Maman cherchait une nourrice pour s'occuper de toi lorsqu'elle allait travailler. Une jeune fille c'est alors présentait : elle s'appelait Shino. On se savait rien d'elle, mais mère l'a accepter tout de suite, sans se renseigner. Et elle t'a laissé à ses soins. A ce moment, tes dons pour le meurtre était en train de se développer à une manière hallucinante. A trois ans, tu arrivais déjà à surprendre grand-père en t'approchant de lui sans qu'il ne le remarque... mais cette Shino ... elle ne voyait pas ça d'un bon oeil. Elle a commencé, sans le consentement de personne, a te donné des cours sur la vie, le respect de celle-ci ... et a nous faire passer pour les méchants de ton points de vue... en bref, elle t'a fait comme un lavage de cerveau pour te liguer contre nous.

    -Je ne m'en souviens pas ... dis-je en le coupant.

    -Oui, c'est normal ... au début, tu ne venais plus manger avec nous ... et petit à petit, tu ne passais ton temps, qu'avec elle. C'est lorsque tu as eu cinq ans qu'on s'est rendu compte que quelque chose clochait. Toi qui voulais toujours nous accompagner lors d'un travail, tu refusa lorsque père te le proposa. On se rendirent tous compte alors qu'on t'avait tous négligeait et qu'on ne s'était pratiquement pas occupé de toi ces dernières années. On ne savait même pas ce que tu avais fais avec cette Shino pendant ces deux ans. C'est là que notre oncle et grand-père ont décidé d'enquêter sur elle...

    -Et ? 

    Son étreinte se resserra encore plus fort.

    -Alan tu m'étouffe ! Je veux au moins connaître la vérité avant que tu ne m'étrangles ! m'exclamais-je, en plaisantant à moitier...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :