• 05

    L'oeuf  était là, seul dans ce grand nid. Puis, d'un coup, il se retrouva entouré de deux êtres magnifiques. A gauche, se trouvait un ange. Une femme au trait magnifique, que je ne pouvais décrire avec des mots. Elle avait six grandes ailes blanches déployer dans son dos. Une noblesse inhumaine et une douceur agréable, se dégageait d'elle. A droite, se trouvait un lion de feu. Un lion fait de feu, plutôt. Des flammes rouges, incandescentes. Je les entendis discuter :

    -Mes frères et soeurs m'ont dit n'avoir jamais vu un nouveau né aussi étrange. commença l'ange.

    Le lions se mit à rire :

    -Les miens m'ont rapporté qu'il était retourner de lui-même dans l'oeuf... en ayant vécu assez longtemps pour voir la création et la destruction de milliers de monde différents, c'est bien la première fois que j'entend parler d'un nouveau-né retournant de lui même dans l'oeuf !

    Le lion et l'ange s'assirent autour de l'oeuf.

    -Que penses-tu que nous devrions faire à propos de ce petit ? Je n'ai reçu aucun ordre...fit l'ange.

    -Moi non plus. Je suppose que notre créateur veut qu'on se débrouille seul... j'ai une idée ! Et si on commençait déjà par essayer de le faire sortir de là et de le rencontrer ? proposa le démon.

    L'ange rie, tout en acceptant. Ils commencèrent à parler à l'oeuf, patiemment. Sur le monde, en dehors du nid, sur la beauté des différents mondes qu'ils avaient visiter ect...

    L'oeuf finit par se craqueler. Un petit trou. Le petit était sans doute curieux. Il observa les deux créatures magnifiques qui l'entouraient, puis sortit une nouvelle fois de l'oeuf.

    En le voyant, ils furent surpris et le dévisagèrent songeur. Sans dégoût dans les yeux. Juste de la surprise et de la curiosité. 

    -Viens par la, mon petit ! fit l'ange en ouvrant les bras.

    Il s'avança prudemment vers elle. Elle l'installa délicatement sur ses genoux. Le lion s'approcha :

    -Ne t'inquiète pas, tu es en sécurité avec nous !

    Le petit les observaient, curieux.

    -Qu'y a t'il, mon petit ? demanda l'ange.

    -Vous n'allez pas vous disputez ? Les autres criaient fort... dit-il de sa voix fluette.

    Le lion et l'ange sourirent.

    -Vois-tu, petit, nous ne sommes pas comme les autres. Nous sommes plus vieux. Plus ancien. Nous ne perdons pas notre temps avec des choses inutiles, bien que nous ayons l'éternité... répondit le lion.

    L'enfant buvait ses paroles. 

    -Dis-moi, mon petit, pourquoi et comment es-tu retourné dans ton oeuf ? demanda l'ange.

    Le petit se cala contre l'ange.

    -On m'a dit que je devais pas sortir. Mais j'entendais des bruits bizarre, alors je suis sorti quand même. Et puis là, ils étaient là des deux côtés. Ils me faisaient peur. Ils ont criés. Je voulais pas qu'ils crient alors j'ai voulu repartir. L'oeuf est revenu me prendre. Et on m'a dit d'attendre le bon moment pour ressortir. Pis, vous êtiez là. On m'a dit que c'était bon. Et...c'est tout. dit-il en baillant.

    Les deux se concertèrent du regard. Le lion soupira :

    -Ce petit à un caractère d'ange. Mais j'imagine que s'il va de ton côté maintenant, il sera détruit avant même de s'être construit. Les anges sont devenus extrême dans l'art de détester ce qui sort des lois...

    -Oui, bien que je ne puisse rien y faire, j'en ai honte...se reprocha l'ange. Qu'allons-nous faire de lui ? Dans les terres du milieu, ils risquent de se faire corrompre ! Je ne le souhaite pas...

    -Jeliel, je ne te reproche rien. Ce n'est pas de ta faute. Je suis d'accord avec toi, cet enfant n'a rien à faire au milieu. Je te propose de le prendre de mon côté. Les démons sont plus laxistes, ils l'accepteront. Je le prend sous mon aile, jusqu'à ce qu'il ait assez de caractère et de confiance en lui. Es-tu d'accord ? proposa le lion.

    - Satan, je fais confiance à ton jugement. T'es propositions sont toujours justes, réfléchis et équitables. Protège-le bien. Il est spécial.

    Le petit somnolait. 

    -Avant de t'endormir, dis-moi juste une chose, petit...

    L'enfant se redressa, à l'écoute.

    -Quel nom t'ont-ils donné dans l'oeuf ? demanda le lion.

    -D'abord, il ne m'appelait pas. Ensuite, quand je suis retourner dans l'oeuf, ils m'ont dis que j'avais été prudent et réfléchis. Ils m'ont appelé Caliel...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :