• 04

    Son "Miss sans favoris" m'avait plus blesser que je ne l'avais montrer.

    Dès nos 13 ans, un lien spécial et unique se fait entre un animal et nous. Dès lors qu'il nous est lié, c'est notre "favoris". Sa peut être n'importe quoi : un chat, un lézard, un rat ... même une grenouille ! Même les sans-grimoires qui n'ont jamais été appeler en ont un.

    Bizarrement, je n'ai jamais été lier. A aucun animal. Non pas que les animaux me fuient, (au contraire, ils ont l'air de m'apprécier !) mais je n'ai jamais ressentis quoi que ce soit de spécial. D'après mon arrière-arrière-grand-mère, c'est un cas très rare...

    -Voila la p'titiote qui rentre de l'école ! s'exclama la citrouille volante en me voyant.

    -Salut Mami ! dis-je en souriant.

    -Es-tu prête pour ce soir ? As-tu besoin d'aide pour quelque chose mon enfant ? continua la citrouille en voletant autour de moi.

    Je montais les escaliers.

    -Je pense être prête... j'ai fini ma tenue...dis Mami, penses-tu que sa choquera les autres en voyant que je n'ai aucun favoris ? demandai-je, hésitante.

    -Non, non, ne t'inquiète pas ! J'ai jeté un coup d'oeil à ta tenue : tu as vraiment du talent ! Ta mère avait fait un carnage... as-tu choisi qui sera ta citrouille ?

    Je mis mes affaires sur mon bureau et m'allongea dans mon lit en soupirant. Il était de coutume, lors de la création des grimoires, de faire soi-même sa tenue de sorcière dans un tissu spécial et magique. Il fallait aussi préparer son favoris et choisir qui sera sa futur citrouille de compagnie. Sa pouvait être n'importe qui, du moment que cet esprit pouvait nous guider dans le futur. Mais en général, on rappelait surtout nos ancêtres...

    -Mami, je n'ai aucune idée de qui choisir... penses-tu que je puisse demander à t'avoir pour guide ? Maman a changé de citrouille de compagnie l'année dernière en rappelant Hélène, sa meilleur amie...

    La couleur de la citrouille changea en un brun clair. Elle réfléchissait.

    -Ma chérie, je pense que tu peux le proposer ! Mais pense à un plan B si ta demande n'est pas accepter !

    Elle redevint normal. J'hocha la tête.

    Heureusement, l'Adn de sorcière est bien fait : en plus d'avoir un lien magique héréditaire, nous avons inscrit en nous un Latin parfait. Lors des cérémonies magiques, nous ne parlons que Latin entre sorcière. 

    Je fis une petite sieste, jusqu'à ce que la citrouille se pose sur moi pour me réveiller, en me disant de me préparer. 

    J'enfila ma robe fait main : une robe noir sans manche avec col, qui m'arrivait au dessus des genoux, ainsi que des bottes montante mi-cuisse noir. J'avais ajouter à la tenue un petit côté fantaisie et asiatique, en rajoutant  des manches partant de l'avant bras et retombant sur mes mains, façon kimono. Noir évidemment. Et c'était tout. J'avais reçu assez de tissu juste pour faire ma tenue. D'après ce que ma dit Laura, nous recevons notre chapeau de sorcière en même temps que notre rang et notre grimoire. J'avais hâte !

    -Ma chérie, tu es prêtes ? me cria ma mère d'en bas.

    -J'arrive ! lui répondis-je.

    Je m'admira un instant dans le miroir. Sa m'allait plutôt bien ! Mes cheveux brun tombait sur mes épaules d'une belle manière et mes yeux noisettes brillaient d'excitations. Un dernier petit tour sur moi-même et je descendis.

    -Je suis là ! prévins-je.

    Ma mère regarda par la fenêtre. La nuit était déjà tomber. Bien. 

    Elle me tendis un balais de jardin :

    -Je sais que depuis ton baptême de l'air l'année dernière, tu n'as plus volé. Donc je serais à côté de toi, d'accord ? Tout ira bien ! me dit-elle en me prenant dans ces bras.

    -Oui, j'espère... dis-je en la suivant dans le jardin.

    Elle aussi était en tenue de sorcière. Elle faisait partie du troisième cercle. Elle avait une tenue noir et rouge, couleur qui représenter son cercle. Son chapeau pointu aussi, était noir, ornée d'un ruban rouge.

    On enfourcha nos balais. 

    -Prête ? me demanda t'elle.

    -Bonne chance Jenne !! cria mon petit frère de la fenêtre de leur chambre.

    Je lui fit un bref salut et inspira à fond.

    -Prête ! répondis-je, en m'envolant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :