• 03

    Les prédictions de Laura n'étaient jamais fausse.

    La preuve : on a bien finit par avoir ce fichu test surprise en histoire ! 

    Heureusement, l'heure précédente j'avais dormi comme un bébé. Alex m'avait réveiller juste lorsque le prof' d'histoire entrait dans la classe. Le cours c'étaient bien dérouler, jusqu'à ce qu'un crétin de la classe fit une gaminerie. Résultat : test surprise.

    Zut.

    Je ne l'ai pas rater. Enfin...je n'en eu pas l'impression.

    Lorsque l'horloge sonna enfin l'heure de la libération, je sentis une vague d'angoisse, de stresse et d'excitation me prendre d'un coup. Pour m'en libéré, Alex sortit une petite fiole de son sac et me fit sentir immédiatement un peu d'extrait de lavande. 

    -Alex' depuis le temps, tu devrais savoir qu'avec elle, il n'y a que sa qui marche ! s'exclama Sarah en me donnant une grande tape dans le dos.

    L'espace d'un instant, j'eu l'impression que le temps avait ralentit et que des images était apparu dans ma tête. Mais tout redevint très vite normal. J'inspira un grand coup :

    -Merci Sarah !

    -C'est quand tu veux Jenne ! fit elle avec un grand sourire.

    Alexine -Alex donc- avait depuis toute petite, des prédispositions pour la connaissance des plantes et des médicaments. Elle était donc une sorcière blanche, comme sa mère et sa grand-mère.

    Sarah n'avait pas encore d'affinité ou de prédisposition. Elle n'a toujours pas été appelé. Elle attend cela avec impatience et reste optimiste.

    On peut être appelé à partir de 13 ans. L'âge de notre prise de conscience sur nos responsabilités. 

    Si à 20 ans on n'a toujours pas été appeler, alors mieux vaut abandonner tout espoir. Car il est rare d'être appeler après.

    On était en train de sortir du lycée, quand quelqu'un cria :

    - Laura ! Sarah ! Alexine ! Attendez moi !

    Arwen. Le sorcier de notre classe.

    En général, les sorciers sont rares. La magie préfère les femmes : aller savoir pourquoi...

    Il est plutôt beau gosse et sympa en temps normal. Le problème, c'est lorsqu'il est du côté "sorcier". Il devient alors hautain et l'hypocrite de service. Il est un peu du genre "premier de la classe" et "monsieur-je-sais-tout". Il me tape sur les nerfs.

    -Et moi je suis une citrouille ? fis-je en grommelant.

    Mais le pire... oui, le pire...

    -Bah, pour l'instant tu n'es qu'un petit rival. Bien que je sois meilleur que toi et que j'ai certainement plus de chance d'être choisi ! s'exclama t'il, confiant.

    Oui, le pire c'est qu'il avait été aussi sélectionner. Sur les 25 sélectionnés d'Europe. 

    -Tu ne sais pas, il y a toujours meilleur que soit ! s'écria Sarah.

    -Oui, sur les trente, il y aura surement plus puissant que toi ! Et puis, j'ai entendu qu'il y aura aussi Melina Paez. C'est l'une des sorcières dont on a le plus d'attente cette année ! expliqua Laura.

    Il perdit une peu de sa confiance. 

    Il haussa les épaules :

    -Oh moins, j'aurais toujours une longueur d'avance sur Miss sans favoris ! 

    -Et sinon, tu nous as appelés pour te vanter ? Parce que sinon, on y va ! s'exclama Sarah sur la défensive.

    -Ah, oui ! Je voulais juste ... Laura s'il te plaît, tu peux me donner un indice sur la cérémonie du grimoire ? S'il te plaît !!! fit il, en joignant les mains.

    Elle fit non de la tête. Evidemment. C'était interdit d'en parler aux non-initiés -c'est à dire les sans grimoires !

    -A ce soir, crétin ! fis-je en partant.

    Et je le planta là, pendant qu'il fulminait et ruminait encore...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :